L’épreuve principale de cette seizième journée portera le label de Groupe 2 et rapportera Rs 400 000. Un joli pactole qui a incité les entraîneurs d’aligner leurs meilleurs coursiers de moyennes distances dans cette course qui constitue un prélude du Maiden programmé pour le 1er septembre. Les écuries Maingard et Gujadhur sont les mieux représentées, mais les Rousset, Serge Henry et Rameshwar Gujadhur ne partent pas battus d’avance.
On constate d’emblée qu’à l’exception d’Acuppa, victorieux à sa reprise lors de la septième journée, aucun des autres partants n’a visité la winner’s enclosure cette saison. Le cheval champion 2011 a laissé une bonne impression lors de ses derniers galops et il se sentira à l’aise sur le parcours du jour, ayant déjà brillé jusqu’à 2200m chez nous. Mais il n’est pas forcément le plus en vue des trois représentants de l’écurie Gujadhur dont le porte-drapeau sera cette fois Vettel. Ce dernier avait pris une modeste septième place à 5.15L de Tales Of Bravery à ses débuts dans la Barbé Cup sur 1600m. Cette course semble lui avoir fait le plus grand bien. Du reste, il s’est montré plus à l’aise lors de ses derniers galops. Maniable, Vettel pourrait être tenté de mener les débats dans ce lot où il n’y a pas de véritable frontrunner. Il pourrait bénéficier de l’appui de son compagnon d’écurie Acuppa qui a évolué proche du pas lors de ses dernières courses. Le parcours allongé est à son avantage. S’il confirme ses bonnes dispositions, Vettel peut aller très loin.
Son principal adversaire de nomme Solar Captain qui n’avait pas été surclassé à sa reprise sur 1600m bien qu’ayant été gêné en deux occasions dans l’emballage final. Cet élève de Ricky Maingard a été se refaire une santé au bord de la mer avant de nous revenir dans une condition améliorée. Nishal Teeha devra faire en sorte de ne pas se laisser piéger par les chevaux de l’écurie Gujadhur et s’il lance Solar Captain au moment opportun, ce dernier peut renouer avec le succès. L’autre représentant de cet établissement, Rudi Rocks, se manifestera également au finish. Il ne doit pas être condamné sur l’échec de sa course de rentrée sur 1500m où il avait été gêné à 150m de l’arrivée. Le parcours allongé est plus conforme à ses réelles aptitudes. Il demeure également un sérieux candidat à la victoire.
Intercontinental aura également une belle carte à jouer, car doté d’un bon pas initial, il pourra se retrouver moins en retrait par rapport à ses deux dernières courses. Sur sa valeur actuelle, il est capable de mettre tout le monde d’accord. Le représentant de l’écurie Rousset portera 8kg de plus que Why Worry qui avait échoué d’un nez derrière Bastille Day lors de la 14e journée. Ce sujet de Serge Henry affronte un lot plus relevé cette fois, mais à la faveur de son poids plume, il peut mater les favoris. Polar Bound a collectionné les accessits lors de ses trois sorties chez nous. Le parcours du jour est dans ses cordes et sur sa meilleure forme sud-africaine, il faudra également compter avec lui. Not Liable avait couru en progrès la dernière fois et il peut viser un petit chèque. En ce qu’il s’agit de Code Rock, il n’arrive toujours pas à s’acclimater chez nous. Il devra d’abord faire ses preuves avant qu’on ne lui fasse confiance à ce niveau.