Maurice pourra-t-elle présenter une sélection compétitive, surtout au niveau féminin, lors de la Coupe du Monde -17 ans de beach handball ? Une compétition qui se déroulera à Flic-en-Flac du 11 au 16 juillet. La question reste posée dans le sens où une participation très moyenne, soit huit joueuses, a été enregistrée lors d’une opération de détection menée mardi et mercredi à Mon Choisy. Par contre, le comité organisateur multiplie actuellement les réunions, tandis que le Turc Burak Teczan, émissaire de la Fédération internationale de handball (IHF), est attendu à Maurice mardi prochain.
Le responsable de la présélection féminine, Sanjay Dabydin, ne cache pas sa déception. « Nous avons connu le même problème avec le Challenge Trophy la saison dernière. Cette faible participation démontre que les clubs ne jouent pas le jeu en ne mettant pas l’accent sur la formation. » Toujours est-il que l’Association mauricienne de handball (AMH) ne compte pas jeter les armes en effectuant une opération de détection à Rodrigues vers la fin de la semaine prochaine. Par contre, plus d’une vingtaine d’éléments masculins ont répondu à l’appel. Ce qui est bon signe.
Tous ces jeunes seront en stage à partir de mercredi prochain, et ce, jusqu’au 25 courant, sous la supervision de Burak Teczan. Ce dernier profitera de ce déplacement pour effectuer une inspection des hôtels qui hébergeront les différentes délégations étrangères dans le cadre de la World Cup. Il aura également des rencontres avec les entraîneurs nationaux, les dirigeants du sport local, les représentants des compagnies de communication et les membres du comité organisateur avec lesquels il effectuera une évaluation.
Selon Jimmy Anthony, directeur du projet, l’organisation se trouve être actuellement en bonne voie. « Chacun est bien conscient de ses attributions. Nous sommes conscients que ce sera très dur jusqu’à l’échéance, mais nous devrons relever le défi. » D’ailleurs, le comité organisateur s’est renforcé avec la présence, entre autres, de Gérard Manuel, Hedley Célestin et Stéphane Gébert.
Il est à noter qu’à l’issue du stage dirigé par Burak Teczan, la prochaine étape sera le tirage au sort prévu le 17 mai à Flic-en-Flac. Cette activité, prévue dans un premier temps fin avril, avait été reportée en raison de la phase qualificative au niveau de la zone Océanie qui se déroulera aux îles Cook à partir du 30 avril.