La sélection mauricienne de beach soccer a mis le cap hier après-midi sur la Côte d’Ivoire, en vue du match retour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, qui se tiendra au Parc des Sports d’Abidjan. Un tâche herculéenne attend les protégés d’Eddy Rose, qui défieront les Éléphants samedi après-midi, dans le match de la dernière chance.
Battus 6-4 à Mon Choisy la semaine dernière, les Mauriciens devront impérativement s’imposer avec une marge de trois buts pour se qualifier pour la phase finale de la CAN de beach soccer, qui se tiendra aux Seychelles du 9 au 11 avril. « C’est aussi simple que cela. Nous devons gagner par au moins trois buts d’écart pour passer le deuxième tour », explique Eddy Rose. Il se veut cependant très réaliste. « Ce n’est pas facile. La Côte d’Ivoire est un gros morceau ».
Pas si gros, à en voir le score de samedi dernier, alors que les Ivoiriens étaient venus armés de toute leur expérience. Maurice a seulement connu un réveil tardif, un scénario à éviter à tout prix au Parc des Sports d’Abidjan. « Nous avions en effet connu un problème de démarrage. Je pense que les joueurs ont été un peu impressionnés. Cette fois, on ne se laissera pas faire », prévient l’entraîneur.
Il a d’ailleurs ciblé le moment où il faudra en profiter : les cinq premières minutes de la rencontre. « Si nous arrivons à passer ce premier cap, tout sera possible ». D’ailleurs, Jean Soro, l’entraîneur de la Côte d’Ivoire, l’avait lui-même reconnu lors du match aller. « C’est une équipe très volontaire, qui pourrait faire parler d’elle dans les années à venir », expliquait le technicien ivoirien.
Pour passer cet ultime cap, Eddy Rose a fait appel au même groupe que celui de samedi dernier. Dans les buts, il va conserver l’option Yoan François. Comme joueurs de champ, le groupe devrait s’axer autour de Joye Estazie, auteur de deux buts lors de la manche aller, Ludovic Rose et Fabrice Agathe.
Eddy Rose a également observé la tactique de l’adversaire, qui consiste à ouvrir le champ pour permettre à son gardien de tirer directement au but. « Nous avons travaillé cet aspect lors de notre dernière séance d’entraînement ». Reste à savoir si les Ivoiriens appliqueront le même schéma tactique au retour.
L’entraîneur national se veut optimisme, dans la mesure où Maurice ne compte aucun blessé ni aucune suspension dans ses rangs. « Tous les joueurs sont prêts. Ils savent ce qui leur reste à faire pour décrocher la qualification ».
La sélection mauricienne a transité par Dubaï, avant de rallier la Côte d’Ivoire. Elle aura sa première séance d’entraînement demain matin. « C’est surtout pour la reconnaissance du terrain, parce que nous ne sommes pas sûrs de pouvoir nous entraîner le jour de notre arrivée à Abidjan », explique Eddy Rose.
Initialement prévu le dimanche 22 mars, le match a été avancé d’un jour. La sélection mauricienne rentrera lundi après-midi.
La délégation mauricienne
Aboo Bakar Augustin, Yoan Frédéric François, Kelly Jim Mariva, Shahid Ludovic Rose, Fabrice Nicolas Agathe, Stephan Nabab, Jean Yonel Jonathan Agathe, Jean Mervyn Jocelyn, Ashley Ritchie Lemince, Joye Estazie
Entraîneur : Eddy Rose
Chef de délégation : Barlen Sengayen