Initialement programmée pour cet après-midi à 15h sur la Plage de Mon Choisy, la rencontre mettant aux prises la sélection de Maurice à celle de la Mozambique a été repoussée de 72 heures. La raison est qu’il n’y a pas de troisième arbitre. À noter que cette joute s’insère dans le cadre de la manche aller du premier tour préliminaire de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Les deux formations en sont à leur première participation à cette compétition.
Cette joute devait être arbitrée par deux Malgaches et un Ougandais. Hors, les deux Malgaches sont arrivés hier tandis que l’Ougendais a eu un souci de passeport. La Mauritius Football Association (MFA) est en liaison avec la Confédération Africaine de Football (CAF) afin d’obtenir dans les plus brefs délais, soit 72 heures, un troisième arbitre. Le match se disputera donc mercredi mais l’heure n’a toutefois pas encore été fixée et un pre-match meeting aura lieu ce lundi pour discuter de la marche à suivre. « En beach soccer, nous avons besoin de trois arbitres, d’un timekeeper et un match commissionner. Nous avons un time keeper qui est de nationalité ougandaise, un match commissioner qui nous vient du Lesotho et les deux arbitres malgaches. Il ne nous manque que le troisième arbitre », a fait ressortir le secrétaire général de la MFA, Didier Pragassa.
Ce match phare pourrait donc avoir lieu ce mercredi sur la plage de Mon Choisy. En effet, la bande à Eddy Rose aura la lourde responsabilité de réaliser un bon résultat devant son public avant d’aller croiser le fer à Maputo face à cette même formation pour la manche retour programmée pour la semaine prochaine. « En 2009, nous avions pris part aux éliminatoires de la Coupe du Monde à Durban (Afrique du Sud). C’est la première fois que nous nous attaquons à la CAN et nous allons tout donner pour être à la hauteur des espérances. Nous devrons impérativement faire bonne figure », explique le coach national, Eddy Rose. Ce dernier a ainsi fait ressortir qu’après onze séances d’entraînement intensif, douze noms sortaient du lot.
« Nous avions repris l’entraînement il y a de cela trois semaines. La première liste de 19 joueurs a été ramenée à 14 lors de la semaine écoulée et c’est lundi dernier que nous avons soumis la liste définitive. J’ai confiance en mon groupe. J’attends que le public soit présent en grand nombre pour donner de la voix aux joueurs car ils auront à se surpasser », explique notre interlocuteur. « Nous avons également bénéficié de l’aide du nouvel entraîneur national, le Français Didier Six. L’équipe est actuellement dans une belle dynamique et a hâte d’en découdre. Nous allons tout faire pour remporter la victoire mais nous ne devons pas sous-estimer les Mozambicains qui en sont à leur première participation tout comme nous. Ils seront à n’en point douter, des adversaires redoutables. J’en suis convaincu. Le seul hic est que nous ne connaissons pas  nos adversaires. Nous sommes un peu dans le flou », soutient-il.