Après le tirage au sort effectué jeudi à Accra (Ghana) pour la phase finale du championnat d’Afrique des Jeunes (-19 ans), les beach-volleyeuses mauriciennes Kelly Desbleds et Katriona Moutien étaient assurées d’une participation aux Jeux Olympiques des Jeunes à Nankin en Chine en juillet. Mais le rêve a pris fin brutalement avec le changement des règlements par les organisateurs le lendemain.
Comme les trois premières équipes de chaque poule sont qualifiées pour les JOJ, Maurice devait être automatiquement qualifiée car elle se trouvait dans une poule à trois équipes seulement avec le Rwanda et la Namibie, alors que la poule A en comptait quatre, à savoir le Nigeria, le Congo-Brazzaville, la Sierra Leone et le pays hôte, le Ghana. Mais les organisateurs ont décidé de faire disputer un play-off samedi pour la 6e place entre le quatrième de la poule A (Congo) et Maurice, qui avait terminé troisième après ses deux défaites lors de la première journée. Les Mauriciennes sont passées à coté de leur match, sans nul doute crispées par l’enjeu pour leur première expérience internationale. Au final, ce sera le Rwanda (qui a battu la Namibie en finale), le Ghana, la Sierra Leone, le Nigeria et le Congo qui seront en Chine en féminin.
7e place pour Bauda et Adèle
Chez les garçons, les Mauriciens Gaël Bauda et Billy Adèle se sont tirés d’affaire dans la poule A en disputant pas moins de 11 sets dont 3 contre les Égyptiens et contre les Burundais et deux contre les Ghanéens avant de l’emporter au tie-break aux dépens du Bénin pour terminer à la quatrième place.
La même formule que chez les filles a été adoptée et les Mauriciens ont disputé un play-off hier contre le troisième de la Poule B, à savoir le Nigeria, qui s’est montré supérieur en deux sets. Finalement, pour le match de classement pour les septième et huitième places, Maurice a de nouveau rencontré l’Égypte et, cette fois, Bauda et Adèle ont pris leur revanche en 2 sets (22-20, 21-15) sur leur adversaire qui les avaient privés d’une victoire lors de leur premier match vendredi en s’inclinant au tie-break.
« Ce fut une riche expérience pour moi et mon partenaire car c’était notre première compétition internationale », déclare le capitaine de Maurice, Gaël Bauda. « Pendant ces trois jours, on a joué plus de sets que les autres équipes et dommage que c’est vers la fin qu’on a commencé à trouver nos automatismes. Les autres pays ont l’expérience des compétitions, ayant déjà participé aux tournois des moins de 17 ans. Ce genre de tournoi nous donne envie de voir plus loin et d’y goûter encore une fois. Un grand merci à notre entraîneur qui nous a bien guidé, au président de l’AMVB Bhurun Teeroovengadum qui nous a beaucoup soutenus et aussi à nos parents ».
C’est la Sierra Leone qui a remporté la compétition masculine devant le Ghana. Les deux premiers seront accompagnés en Chine par le Congo (3e), le Burundi (4e), le Nigeria (5e) et le Rwanda (6e).