Les deux sélections mauriciennes, qui prennent part à la Coupe des Nations zone 7 à Mahajunga (Madagascar, 8-10 juillet), arrivent à tirer leur épingle du jeu, étant dans une excellente dynamique. En effet, l’équipe féminine jouera aujourd’hui pour le sacre, elle qui n’est qu’à une victoire du Graal. En effet, hier après-midi, l’équipe A Mauricienne composée d’Angélique Ramdoss et Vanessa Chellumben, a remporté une précieuse victoire contre l’équipe de Madagascar, 2 sets à rien (21-7 et 21-13) tout comme Maurice B (Maïta Bassy/Heidy Bauda) qui l’a emporté contre l’équipe A de la Grande Île (21-19, 20-22, 13-15). Pourtant vendredi, les Mauriciennes avaient mal débuté avec l’équipe B qui a perdu ses deux matches contre les Malgaches. Le duo Ramdoss/Chellumben avait alors permis à la sélection de revenir à égalité de victoires, mais, au golden set, Madagascar a pris l’avantage (11-15). Une victoire suffirait aujourd’hui aux Mauriciennes pour faire la différence et être sacrées.
À noter qu’hier, les paires masculines ont effectué leur entrée en compétition, ne faisant qu’une bouchée des Comoriens. L’équipe A de Maurice, composée de Gilbert Alfred et Akash Doobraz, fut la première en action dans la matinée contre la deuxième formation des Comores, l’emportant facilement en deux manches, 21-19 et 21-8. Ensuite, l’équipe B du quadricolore (Eric Louise/Evans Sauteur) allait imiter le premier en l’emportant en deux sets également, 21-15 et 21-10. Dans l’après-midi, Maurice A a dominé Comores A 2-0 (21-16 et 21-12) avant que Maurice B ne fasse de même contre Comores B (21-13 et 21-13. Les Comoriens prennent la porte de sortie, eux qui s’étaient lourdement inclinés contre les Malgaches (0-4). La compétition connaîtra son dénouement aujourd’hui avec une confrontation Madagascar/Maurice. Autant dire que les Mauriciens pourraient bien réaliser le doublé tant en masculin qu’en féminin.