Maurice s’est qualifiée d’office pour la phase continentale au niveau du beach-volley dans le cadre des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Une qualification obtenue en raison de l’absence de pays au niveau de la zone 7. Cette phase continentale permettra aux six meilleures équipes d’obtenir leur qualification pour la phase finale prévue à Nanjing en Chine du 16 au 24 août prochains. Les joueurs concernés seront ceux nés entre le 1 janvier 96 et le 31 décembre 99.
Du côté de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB), on se veut confiant que Maurice pourra se retrouver parmi les six meilleures. Il en est à noter que ces Jeux Olympiques de la Jeunesse en seront à leur deuxième édition et regrouperont cette fois 28 disciplines.  Pour en revenir au beach-volley, il faut savoir que cette discipline prendra une ampleur particulière cette saison, avec déjà un tournoi Open au cours de ce mois. Un circuit national est prévu le mois prochain, alors qu’une compétition sub-zonale sera à l’affiche pour les catégories -19 ans, -21 ans et -23 ans en mars et avril. S’ensuivra la Continental Cup en mai. Encore une fois, ce seront les six meilleures équipes de ces trois catégories d’âge qui obtiendront leur visa.  
Au niveau des seniors, la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio sera également enclenchée. La phase zonale devrait réunir quatre pays, et le vainqueur sera qualifié pour la phase continentale. Par la suite, la meilleure équipe décrochera son visa pour les J.O. En somme, ce sera la même formule qui sera appliquée que lors des derniers Jeux Olympiques. Maurice était alors représentée par les paires Natacha Rigobert/ Elodie Li Yuk Lo, et Prisca Seerungen/ Heydi Bauda, et avait remporté ce tournoi continental. La première paire avait alors participé aux J.O.