Dans le cadre de leur préparation en vue du tournoi qualificatif pour les Jeux Olympiques de Londres, nos représentantes en beach volley, à savoir Natacha Rigobert et Elodie Li Yuk Lo, étaient en action, hier dans un tournoi d’envergure en Chine. Lors du Olympic Bay Sanya Open qui se situe dans le cadre du Swatch World Tour, elles se sont inclinées en deux sets (11-21 et 7-21) face aux Brésiliennes Franca Larissa et Juliana Felisberta Da Silva en 27 minutes.
Bénéficiant d’une wild card, les Mauriciennes se retrouvaient d’emblée dans le tour principal. Reste que classées n° 31, elles trouvaient sur leur route ni plus ni moins que les tenantes du titre. Les Brésiliennes, déjà vainqueurs de tournois en Hollande, en Pologne, en Suisse, en Italie et dans leur pays natal la saison dernière, ont donc fait parler leur expérience. Selon toutes probabilités, la victoire finale se jouera entre ces Brésiliennes, leurs compatriotes Antonelli et Talita, et les Chinoises Xue et Zhang.
Suite à cette défaite, la paire Rigobert-Li Yuk Lo se retrouve dans la poule consolante où elle affrontera aujourd’hui les Canadiennes Heather Bansley-Elizabeth Maloney. Ces dernières se sont inclinées hier face aux Hollandaises Madelein Meppelink et Sophie Van Gestel également en deux sets (18-21 et 13-21). A l’issue de cette compétition, les Mauriciennes se rendront à Beijing pour un autre tournoi  avant de mettre le cap sur la France. Par la suite, elles iront au Rwanda à la fin du mois prochain pour ce tournoi qualificatif en vue du rendez-vous de Londres. Pour rappel, elles étaient à Maurice à la mi-avril et avaient livré des matches exhibition face à des paires brésiliennes.