La délégation mauricienne en compagnie de celle de l’Algérie ont fait le transfert vers la ville de Gisenyi où se déroulera la Continental Cup dames de beach volley à partir de demain. Le voyage a duré presque 4 heures en minibus et malgré la fatigue, Natacha Rigobert, Élodie Li Yuk Lo, Prisca Seerungen et Heidy Bauda ont tenu à faire la reconnaissance du site de compétition.
Les Mauriciennes se sont entraînées hier matin pendant une heure avant leur départ pour Gisenyi, et hier après-midi elles ont pu peaufiner leurs automatismes tout en prenant leurs repères sur le terrain, qui donne en face du grand lac Kivu, avec une impression de mer.
« On a pu trouver nos repères sur le terrain et on doit s’adapter aux conditions. Cela semble correct et on ne peut pas se plaindre », a déclaré la capitaine de l’équipe de Maurice, Natacha Rigobert.
La réunion technique aura lieu à 17h30 heure de Maurice avec les sept pays présents dont le pays hôte, le Rwanda, l’Afrique du Sud (qui devait arriver ce matin), l’Algérie, le Congo-Brazzaville, le Mozambique, le Kenya et Maurice, alors que le Maroc a déclaré forfait.
À noter que les deux arbitres — le Slovène Anton Pevc et le Croate Drago Peslac — qui avaient officié à Maurice lors du tournoi masculin ont été de nouveau sollicités au Rwanda. « Ce ne sont pas les mêmes conditions qu’à Maurice et Flic-en-Flac, mais on s’est débrouillés pour offrir un bon cadre aux participantes », a déclaré Anton Pevc.