Le Congo Brazzaville est donc la première délégation étrangère sur place dans le cadre du tournoi continental qualificatif de beach volley en vue des Jeux Olympiques de Londres.
Les Congolais ont débarqué hier après quelques problèmes administratifs à l’aéroport de Plaisance. Au sein de cette délégation, on note la présence de Hubert Pheka, Nakabouua Ndongo, Maanda Petal, Ivane Ngoteni et Martial Mandembo. Les Congolais ne seront pris en charge que demain par le comité organisateur et seront donc à leurs propres frais au cours de ces deux premiers jours.
Reste que le Congo Brazzaville semble loin d’être un foudre de guerre dans cette discipline, si on tient en considération le fait qu’il avait été sévèrement battu par Maurice au cours de l’avant-dernière étape qualificative tenue devant son public en octobre de l’année dernière. Maurice, alors représentée par les paires Gilbert Alfred-Stéphane Moonisamy et David Carcasse-Éric Louise, s’était alors imposée 4-0. Ce tournoi avait été marqué par le forfait du Ghana et du Liberia.
De son côté, la délégation égyptienne était attendue ce matin. Et ce, au même titre que l’Égyptienne May Alaeldin Elwani, directrice technique de la Confédération africaine de volley-ball. Trois arbitres étaient également attendus ce matin, à savoir l’Égyptien Ahazen Lelcherbini, l’Ougandais Hanilgton Nsutuva et le Camerounais Rodrigue Deuboue.
Par contre, le Slovène Anton Pevec, qui agira comme arbitre de la délégation mauricienne, est déjà sur place et a d’ailleurs rendu une visite de courtoisie au ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, hier. Il est à noter que le responsable de l’arbitrage sera le Croate Dragon Peslac.
Des invitations ont également été lancées à M. Wei et Amr Elwani, respectivement présidents de la Fédération internationale de volley-ball et de la Confédération africaine. Toutefois, aucune confirmation n’a été obtenue jusqu’ici. Il se pourrait qu’Amr Elwani se rende au Kenya où se déroulera la Coupe d’Afrique des clubs champions.
Quoi qu’il en soit, les équipes en action, les quatre autres étant Maurice, l’Angola, l’Afrique du Sud et le Nigeria, seront fixés sur leur calendrier à l’issue de la réunion technique prévue jeudi soir. Tout porte à croire que la finale se déroulera dimanche aux alentours de 14h30 à Flic-en-Flac.
Pour rappel, les rencontres seront entrecoupées de démonstrations par la paire mauricienne Natacha Rigobert-Élodie Li Yuk Lo et des paires brésiliennes.