Deuxième sortie et deuxième défaite pour la paire mauricienne de beach volley constituée de Natacha Rigobert et d’Élodie Li Yuk Lo. Au Ionic Horse Guards Parade, hier en début d’après-midi, les représentantes mauriciennes n’ont pu contenir les assauts des Tchèques Lenka Hajeckova et Hana Klopalova, vainqueurs faciles en deux sets 21-10 et 21-11.
Après le revers subi face aux Brésiliennes Larissa Franca et Juliana Felisberta Silva samedi, une réaction était attendue des Mauriciennes. Toutefois, elles ont été vite dépassées par les événements par des adversaires actuellement au 15e rang mondial. Les Tchèques, réalisant moins de fautes directes et misant sur des services puissants, prenaient rapidement les devants (7-2) lors de la manche initiale.
Les Mauriciennes tentaient un retour timide à 5-9, mais limitées défensivement et au niveau des réceptions, elles laissaient de nouveau filer les Tchèques qui réalisaient quatre points sans réplique. Hajeckova et Klopalova prenaient alors définitivement leurs distances et faisaient la différence suite à un service manqué de Rigobert.
Le scénario était quasiment identique au cours du set suivant. Les Tchèques réalisaient les deux premiers points et se retrouvaient avec une avance confortable (11-3). Les Mauriciennes avaient beau s’encourager mutuellement au cours des temps morts techniques. La différence était beaucoup trop évidente et le score évoluait nettement en faveur de Hajeckova et Klopalova qui s’imposaient avec dix points d’avance.
De plus, le fait de commettre des fautes directes et de nouveau imposer leur jeu a créé une certaine frustration du côté de la paire mauricienne. Le manque d’expérience au plus haut niveau explique sans doute cette situation.
Virtuellement éliminées, Natacha Rigobert et Élodie Li Yuk Lo tenteront un baroud d’honneur demain en début d’après-midi (13h) face aux Allemandes Katrin Holtwick et Ilka Sommler. Le duel promet toutefois d’être à sens unique du fait que cette paire se situe au dixième rang mondial. Qui plus est, les Allemandes sont dans l’obligation de s’imposer afin d’aspirer à la deuxième place de ce groupe.
Elles tenteront également de se rebiffer après leur défaite face à Larissa Franca et Juliana Felisberta Silva en 42 minutes sur le score de 18-21 et 13-21. Ces dernières sont quasiment assurées de terminer à la première place, justifiant ainsi leur statut de favorites de la compétition.