La qualification pour le prochain tour est acquise pour nos beach-volleyeurs qui ont donné le maximum aux Seychelles pour passer ce premier cap. À noter qu’ils n’étaient que deux pays à avoir pris part à la compétition et, de ce fait, ils obtiennent tous deux leur ticket pour la prochaine phase.
C’est au golden set que les filles ont été sacrées lors de cette compétition. En effet, samedi dernier, la sélection de Maurice A, composée de Nathalie Létendrie et Rachel Christine ont facilement dominé l’équipe des Seychelles B (Tania Elizabeth et Lynn Tirant) en deux sets, 21-15 et 21-14. Mais Maurice B (Crystelle Parsooramen et Stéphanie Louise) n’ont toutefois pas eu la même réussite, s’inclinant contre Seychelles A ( Maya Biong et Terrille Songoire) en trois manches, 10-21, 21-18 et 14-16.
Le lendemain, soit le dimanche 1er février, l’équipe A de Maurice allait se faire battre par la formation première des Dallons en deux sets (17-21, 18-21) avant que Maurice B ne remette les pendules à l’heure en dominant Seychelles B, 2-1 (17-21, 21-14, 17-15). Et lors du Golden Set, Nathalie Létendrie et Rachel Christine n’ont pas loupé leur rendez-vous s’imposant 15 à 10 contre Biong et Songoire. Une qualification méritée pour nos deux équipes féminines qui s’attaqueront à la deuxième manche qualificative pour les Jeux Olympiques de Rio (Brésil) en octobre et novembre prochain.
Les garçons seront également au rendez-vous, eux qui n’ont pas fait dans la dentelle face aux adversaires en présence. Maurice A (Gilbert Alfred et Éric Louise) a remporté ses deux succès, le premier contre Seychelles B (Erron Flore et Henrico Ernesta), 21-12 et 21-13 samedi et le deuxième 21-17 et 22-20 contre Seychelles A (Bernard et Guylly Bijoux) le lendemain. L’équipe B (Stéphane Moonisamy et Olivier Alfred) a perdu son premier match contre l’équipe A seychelloises 23-21, 19-21, 16-14 avant de se reprendre dimanche pour brillamment s’imposer en deux sets, 21-17 et 21-17 contre Seychelles B.