Cela n’a pas été une mince affaire pour les deux entraîneurs Reza Itoola,(hommes) et Pascal Ava, (dames) de constituer les deux paires qui défendront les couleurs mauriciennes, au tournoi de la qualification africaine pour les Jeux du Commonwealth de 2018, en terre Sierra Leonaise.
C’est à l’issue de la session d’entraînement de mardi à Réduit que les noms des beach-volleyeurs ont été connus. Il s’agit de Gilbert Alfred et Akash Doobraz (masculin) et Vanessa Chellumben et Liza Bonne (féminin). Du côté masculin, la paire Alfred/Doobraz évolue ensemble, depuis un bon moment déjà et ont d’ailleurs représenté le pays dans des compétitions internationaux. Les deux joueurs évoluant pour le club nordiste de Trou-aux-Biches Sharks, brillent souvent sur le plan local, avec notamment une victoire cette année en finale de la Coupe de La République, en avril dernier sur la plage publique de Flic-en-Flac. Une belle combinaison entre un joueur aguerri et un jeune loup qui a faim de victoire.
Chez les dames, l’on retiendra que Vanessa Chellumben fera pour la première fois équipe avec Liza Bonne. Elle avait pour habitude de jouer aux côtés d’Angélique Ramdoss depuis plusieurs années mais cette fois, ce sera différent. En effet, sur le continent, Liza Bonne a les caractéristiques nécessaires pour rivaliser avec les forces en présence. Le staff technique a priviligié de sélectionner deux joueuses puissantes physiquement et qui attaquent au filet. « Ce n’est un secret pour personne qu’en Afrique, les équipes sont très aggressives en attaque et misent d’ailleurs beaucoup sur la puissance physique. C’est pour cette raison aussi que Gilbert Alfred et Akash Doobraz ont été choisis car ce sont des joueurs à vocation très offensive », a fait ressortir Reza Itoola.
Les joueurs devront sortir le grand jeu pour obtenir leurs qualifications pour ces Jeux du Commonwealth mais la tâche s’annonce ardue. Seul le vainqueur (hommes et dames) sera qualifié. À noter que huit nations seront présentes en masculin comme en féminin. La Sierra Leone a mis tous les atouts de son côté, avec ses deux sélections qui ont pris part aux Championnats du monde au mois d’août en Autriche. C’est le mardi 24 octobre, que la délégation quittera le pays pour la Nairobi (Kenya) pour y passer une journée, avant d’avoir un vol pour Accra au Ghana et, de là, rallier Freetown, capitale de la Sierra Leone. La compétition débutera le vendredi 27 octobre.