Après la Continental Cup, ce sera le tournoi de la zone 7 qui polarisera l’attention au niveau du beach volley. Cette compétition, qui en sera à une première, se déroulera à Mahajanga à Madagascar du 8 au 10 juillet. Elle devrait réunir les meilleures paires de Maurice, Madagascar, des Seychelles et des Comores.
Du côté mauricien, il a été décidé que les vainqueurs de la ligue nationale et de la Republic Cup soient sollicités pour cette échéance. Si le tandem Gilbert Alfred-Akash Doobraz s’était révélé le meilleur au cours de ces deux compétitions, Éric Louise et Evans Sauteur s’étaient eux retrouvés à la deuxième place.
Chez les dames, les paires Angélique Ramdoss-Vanessa Chellumben et Maïta Bassy-Heidy Durhône ont été retenues. Un choix logique dans le sens où ces quatre joueuses étaient récemment en action lors de la dernière phase qualificative de la Continental Cup au Nigeria en vue des Jeux Olympiques de Rio. Maurice avait alors terminé à une honorable quatrième place.
Les quatre paires s’entraîneront les week-ends à Flic-en-Flac sous la férule de Pascal Ava et Reza Itoola. Le coup paraît jouable pour les paires mauriciennes, même si les Malgaches ont mis tous les atouts de leur côté afin de briller devant leur public. C’est ainsi que trois sessions seront tenues par semaine sous la direction du directeur technique Saramba, avant un regroupement final.
En féminin, ce sont principalement les joueuses de Stef’ Auto qui se retrouvent dans la présélection : Rose de Lima, Lalah, Eugenie, Mélissa, Lydia, Wiilah et Mahira. Chez les hommes, on notera la présence d’Andry Rakoto, ancien élément du Faucon Flacq Camp Ithier VBC. À ses côtés figurent Boudah, Dimby, Dinot et Fenozara. Par contre, la participation des Seychelles n’est pas confirmée en raison d’une certaine instabilité au niveau du comité directeur de la fédération.
Par ailleurs, le comité directeur de l’Association mauricienne de volley-ball (AMVB) a rencontré hier soir les deux responsables de la sélection féminine -18 ans, à savoir Martine Bistoquet et Prisca Seerungen. En vue de la Coupe d’Afrique des Nations prévue à Madagascar en août, il a été ainsi décidé qu’une première prise de contact avec les joueuses sera effectuée demain matin au gymnase Pandit-Sahadeo à Vacoas et que les séances d’entraînement se dérouleront au rythme de deux fois la semaine.
La présélection devrait comprendre entre quinze et vingt joueuses venant des clubs ou ayant participé aux derniers Jeux des Jeunes. Au bout du compte, le staff technique sera à 100% féminin avec la présence en tant que team-manager de Sheila Merite, membre de l’AMVB.