L’heure est au bilan dans les municipalités gérées par l’équipe MMM/MSM. À Beau-Bassin/Rose-Hill, alors que se dérouleront ce vendredi les élections mairales, Toussaint André, le maire sortant, a dressé le bilan, secteur par secteur, des 12 mois de son mairat. Une année dominée par la réorganisation des principaux services quotidiens de la ville, l’aménagement de nouvelles et la rénovation des infrastructures de la ville, de même que la relance du sport et des loisirs, pour le bien-être des citadins.
Les 12 mois écoulés ont été « synonymes d’un travail sans relâche afin de rétablir et améliorer les services offerts aux citadins », résume Toussaint André, le maire sortant de Beau-Bassin/Rose-Hill, en attendant les élections du nouveau maire, prévues le 27 décembre prochain. Toussaint André a dressé mercredi un bilan des réalisations de l’équipe MMM/MSM en poste depuis décembre 2012 avec, à ses côtés, son adjoint, Mahen Choolun, et le Chief Executive de la ville, Jayraj Mulloo. Le maire sortant a commencé son bilan en énumérant l’acquisition de trois camions pour le ramassage d’ordures et la rénovation d’une dizaine de jardins familiaux au coût de Rs 6 M. Le conseil aménagera prochainement un jardin familial à côté du Centre de l’Unité, à Camp-Levieux. Une des plus grandes fiertés de Toussaint André aura été le réaménagement de la Promenade Roland Armand, transformée aujourd’hui, selon lui, « en véritable bijou ».
Au niveau des infrastructures, des absorption drains ont été construits à travers la ville pour une somme de Rs 5 M. Selon le maire, ces drains ont rendu un grand service lors des grosses averses du 27 novembre dernier. « S’il n’avait pas eu ces drains, beaucoup plus de maisons se seraient retrouvées inondées. » Les récentes fortes averses qui sont tombées ont, soulignons-le, mis en exergue d’autres endroits inondables à risques, comme à Coromandel, où l’eau dévale de la colline de Chebel, provoquant une série d’inconvénients dans toute la région, ou encore à Roches-Brunes et Plaisance, où d’importantes accumulations d’eau ont été constatées. Des familles ont même dû s’abriter dans des centres de refuge. Outre l’installation de nouvelles plaques portant les noms de rues, le conseil investira un peu plus de Rs 1,5 M dans l’éclairage public. S’agissant de la rénovation de la Place Margéot, et plus particulièrement de la zone de la gare routière, le conseil a alloué une budget de plus d’un million pour les différents travaux. Ceux qui transitent par la gare routière ont pu par ailleurs remarquer que des mains-courantes viennent d’êtres installées.
Les infrastructures sportives ne sont pas en reste, puisqu’un budget de Rs 2,5 M a été voté pour le réaménagement du Quorum, du Stade Sir Gaëtan Duval et des terrains de jeux de Stanley, Maryse Justin, entre autres. L’équipe MMM/MSM du conseil municipal des Villes Soeurs s’était donné pour objectif de relancer les activités sportives dans la ville, en prônant le concept de « Sports pour tous ». C’est dans cette optique que le comité d’animation sportif a été revu et que des activités sportives ont été organisées dans les quartiers de la ville dans plusieurs disciplines.
Concernant le dossier du Plaza, Toussaint André se dira « satisfait » que le projet de rénovation de ce bâtiment patrimonial va « dans la bonne direction ». Le ministère des Finances « a pris l’engagement de mettre Rs 40 M à notre disposition pour la rénovation de la salle des fêtes », a-t-il rappelé.
Le maire sortant se réjouit du fait que le département Planning a accéléré les procédures pour l’octroi d’un Building and Land Use Permit (BLP) en réduisant le délai à une semaine pour traiter les dossiers. Quelque 638 demandes de permis – résidentiels, industriels, commerciaux et de morcellements – ont ainsi été traités cette année. Toussaint André s’est également félicité que la municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill sera la première à gérer une chapelle ardente à Camp-Levieux. « Nous avons constaté que les résidents des appartements de la NHDC de Camp-Levieux rencontrent beaucoup de difficultés lorsqu’il y a une mortalité pour amener le cercueil le long des escaliers et pour le descendre jusqu’en bas, et aussi pour recevoir les gens », dit-il. Le conseil a bénéficié par ailleurs d’un terrain du ministère des Terres et du Logement, situé à côté du poste de police de Camp-Levieux, pour la construction de cette chapelle ardente. Les travaux devraient débuter dans les mois qui viennent, a annoncé Toussaint André. Au courant de l’année, le conseil a aussi procédé à l’inauguration de la salle polyvalente de Plaisance, située au premier étage du bâtiment abritant la foire de Plaisance. Plus de Rs 2 M ont été dépensées pour la rénovation de cette salle, qui accueillera des activités aussi variées que des spectacles, des cours de danse ou de l’aérobic, entre autres, mais aussi d’autres fonctions.
Soulignons que le Conseil a fait place davantage cette année à la langue kreol lors des travaux, offrant la possibilité aux conseillers de s’exprimer dans la langue de leur choix, tout en respectant un certain code et en adoptant un ton respectueux.