L’île Maurice a enterré sa onzième victime des pluies diluviennes aujourd’hui. La cérémonie mortuaire de Vincent Lai Kin Wong Tat Chong âgé de 45 ans a eu lieu aujourd’hui à l’église presbytérienne de Saint André à Beau-Bassin, avant que le convoi ne se rende au Kit Lock de Bell-Village. La victime a par la suite été incinérée au cimetière Saint Georges.
Les recherches en vue de retrouver le propriétaire du Magasin du Port à Port-Louis avaient débuté en début de soirée samedi, après les pluies diluviennes de la journée. Vincent Lai Kin Wong Tat Chong, habitant Belle-Étoile s’était rendu au parking souterrain du Harbour Front récupérer sa voiture mais n’en est jamais sorti. Son corps a été retrouvé dimanche.
Cette victime des pluies torrentielles était connue pour être un homme « sage et dévoué ». Marié depuis 20 ans à Veronica Clémentine Rakotozafy, d’origine malgache, il laisse à sa femme, visiblement bouleversée, des souvenirs qu’elle « chérira pour le restant de ses jours ».
Le convoi mortuaire est arrivé dans la cour de l’église presbytérienne vers 11 h 20. La cérémonie a été célébrée par le Pasteur Maurice Davantin alors que les prières funèbres au domicile du défunt ont été prononcées vers les 10 h par le Révérend Liva. Vincent Lai Kin Wong Tat Chong laisse trois enfants, Nella (14 ans), Angelo (19 ans) et Nigel (22 ans). « Mon père était un homme bon. Il adorait sortir et avec la famille c’était quelqu’un de doux. Il n’avait pas de passion ou de hobby spécifique. Il travaillait énormément mais appréciait les moments sen famille », explique le cadet. À Belle-Étoile, ce sont surtout la générosité, la gentillesse et la courtoise du défunt qui sont mis en avant. Installée dans cette localité depuis une année, la famille avait pour projet de retourner à Madagascar. « Nous sommes à Maurice depuis cinq années à cause du travail de mon époux. Désormais, je vais devoir m’occuper de mes enfants et nous tenterons de faire face à cette situation ensemble », explique Veronica Lai Kin Wong Tat Chong. De nombreux membres de l’église Presbytérienne, ainsi que des voisins, étaient présents aux funérailles de Vincent Lai Kin Wong Tat Chong. Richard Via, Chargé d’affaire de l’Ambassade malgache, également présent aux funérailles, a apporté son soutien à la famille endeuillée.