Le conseil municipal de Beau-Bassin/Rose-Hill vient de publier la première édition de son magazine municipal. Objectif : présenter les Villes Soeurs et offrir aux citadins une fenêtre sur leur ville.
La sortie de ce magazine en pleine campagne électorale pour les municipales s’agirait-il d’une  coïncidence ? Selon l’équipe éditoriale, cette première édition était déjà en production lorsque l’échéance des municipales a été annoncée. Le but de cette publication est « de présenter les Villes Soeurs et leurs richesses tout en étant un trait d’union entre la mairie et ses citoyens ».
Le magazine dresse un bilan du mandat du conseil municipal depuis 2012. « En 30 mois de gestion, malgré les contraintes financières, administratives ou autres, nous avons rendu à la ville ses lettres de noblesses. Nous avons développé toutes les régions de la ville avec des projets et microprojets touchant le quotidien de nos concitoyens, allant du ramassage d’ordures deux fois par semaine à la protection et l’embellissement de l’environnement en passant par l’amélioration des infrastructures routières et, même, jusqu’à offrir un service funéraire », explique le maire sortant, Philippe Boudou. Dans son message, ce dernier souligne avoir « inscrit son action dans la continuité du travail accompli » par ses prédécesseurs, Toussaint André et Racheed Daureeawoo.
Cette publication retrace les activités de la municipalité et établi un bilan des grandes réalisations du conseil municipal de janvier 2013 à ce jour avec la construction d’absorption drains et le nettoyage des drains par des contracteurs privés, et la main-d’oeuvre municipale, au coût de Rs 15 M. Parmi d’autres projets cités : la rénovation des espaces verts et jardins familiaux au coût de Rs 7,7 M; l’éclairage des routes pour Rs 2,2 M avec achat et installation de lampes et de réverbères à travers la ville; la construction d’une chapelle ardente à Camp-Levieux au coût de Rs 7 M; la phase 2 du Plaza avec la rénovation de la Salle des Fêtes et du bloc administratif à hauteur de Rs 98 M…
La municipalité a par ailleurs revu le service de voirie pour le ramassage des ordures ménagères suite aux nombreuses plaintes des citadins par rapport au service irrégulier dans certains quartiers, et ayant pour conséquence une accumulation des ordures et un mécontentent généralisé. Auparavant, le service était en effet basé sur un unique “shift”. La municipalité de Beau-Bassin/Rose-Hill a ainsi doublé la fréquence du ramassage d’ordures en mettant en place un système fonctionnant sur deux “shifts” pour couvrir la ville.