Pour son retour à la gestion des villes soeurs, le MMM a choisi deux militants de longue date, Toussaint André et Mahen Choolun, pour occuper respectivement les postes de maire et d’adjoint au maire. Le nouveau maire, qui entame un quatrième mandat consécutif de conseiller, est donc familier aux rouages de l’administration municipale et connaît les priorités de la ville. Dans son discours juste après son élection, M. André a promis de la rigueur et de la discipline au travail.
Juste après la cérémonie de prestation de serment des 18 nouveaux conseillers des villes soeurs, l’élection du nouveau maire a été émouvante pour les nombreux militants présents. Outre les six députés MMM de la région, Pravind Jugnauth et Nando Bodha du MSM ainsi que le PPS Reza Issack ont assisté eux aussi à cette cérémonie qui a eu lieu à la Salle du Conseil. Le leader du MMM Paul Bérenger était visiblement très touché au moment où le Chief Executive a passé le collier mairal au cou de Toussaint André tandis que celui-ci avait presque les larmes aux yeux. Le nouveau maire a, depuis sa première élection en 1991, toujours bénéficié de la confiance de l’électorat à chaque scrutin. Que ce soit dans les discours des conseillers ou dans les conversations des invités hier après-midi, l’on affirmait que Toussaint André « mérite d’occuper cette fonction de maire » en soulignant ses qualités : « Homme de terrain et d’écoute », « modeste », « force tranquille », « humble », « fidèle », « homme d’expérience ».
C’est non sans un brin de fierté hier que Toussaint André a rappelé sa performance aux dernières élections. « Me voici, enfant d’un ouvrier de la Cité Barkly, élu conseiller municipal pour la quatrième fois, et en tête de surcroît. Et cerise sur le gâteau vous me couronnez maire de notre ville bien-aimée. Oui je suis profondément ému et vous remercie de la confiance que vous m’accordez », a dit Toussaint André dans son discours.
Selon la nouvelle législation, les maires sont en fonction pour une période de deux ans. Toussaint André veut redonner aux villes soeurs leur lustre d’antan en rappelant que Beau-Bassin/Rose-Hill était reconnue dans le pays comme « un modèle d’administration régionale saine et efficace dans pratiquement tous les domaines ». Mais dans l’immédiat, la nouvelle administration, dit-il, se concentrera sur la propreté et l’environnement. « Une ville propre dans tous les sens et débarrassée de toute forme de pollution et où la sécurité ne sera pas un vain mot », a-t-il promis. Le maire a aussi annoncé un audit fiscal pour découvrir, dit-il, « les vraies raisons du déficit » accumulé par la municipalité et pour voir aussi si le précédent conseil « s’est servi avec gourmandise ». Par rapport à la manière de gérer la ville, Toussaint André affirme que la nouvelle équipe « adoptera une discipline stricte dans le style du travail quotidien ». « Il n’y aura plus de tam-tam, ni d’alcool avant, pendant et après les réunions régulières des comités et des séances du conseil », a promis le nouveau maire des villes soeurs.