Aslam Noursing, qui a eu les deux poignets sectionnés dans la nuit du 1er mars, refait parler de lui. Il aurait agressé un ami à l’aide de ses coudes dimanche dernier à Beau-Vallon. Le suspect, qui se trouvait en compagnie de ses trois amis, revenait d’une partie de beuverie à Blue-Bay.
Selon nos sources, Aslam Noursing, qui était au volant d’une voiture, aurait demandé à l’un de ses amis de sortir du véhicule après une dispute. Au même moment, des policiers, qui patrouillaient dans les parages, se sont rendus sur les lieux. Pris de panique, ses deux amis ont pris la fuite et ont laissé Aslam Noursing sur place. Mais ce dernier, malgré son état d’ébriété, a pris sa voiture pour continuer son chemin. Après une course-poursuite, Aslam Noursing a fini sa course contre un mur.
Ayant perdu connaissance, la police l’avait transporté à l’hôpital Jawarhartlall Nehru, à Rose-Belle, où il a été admis. Il a regagné son domicile lundi après-midi.
Il était attendu au poste de police de Rose-Belle cet après-midi pour donner sa version des faits. Aslam Noursing, un garagiste de 27 ans, a été agressé le 1er mars sur la route principale de Banane, à Rose-Belle, où il s’y était rendu en compagnie de Fasil Edoo aux petites heures du matin pour remorquer une fourgonnette en panne. Une vingtaine d’individus armés et cagoulés sont alors sortis d’un champ de canne pour les agresser. Outre d’avoir eu les poignets sectionnés, il a eu les tendons et une oreille coupés.