Pour avoir une nouvelle tête, rien de mieux qu’une nouvelle couleur. Voici quelques conseils pour vous aider à bien choisir sa coloration et à bien l’appliquer. Et pourquoi ne pas tenter le henné pour un effet plus naturel ?
Se fier à la boite
On peut lire sur la boite, Type 1, 2 ou 3. Cela correspond à la puissance de la coloration. Avec celui du groupe 1, attendez-vous à de simples reflets qui s’estompent en quelques shampooings. Une coloration du deuxième groupe, appelée aussi “ton sur ton”, permet de teindre les cheveux pendant six à huit semaines sans effet racine. Enfin, le dernier groupe, les permanentes sont dédiées à celles qui veulent un résultat permanent. Attention à l’effet racine à la repousse.
Jauger sa couleur naturelle
On se voit souvent bien plus foncée que l’on est. Une femme qui se croit brune est souvent plutôt châtain moyen ou foncée en langage coloration. Pensez à plaquer une mèche de cheveux sur la boîte, ou sur la mèche d’exposition, pour comparer la couleur. En cas d’hésitation, choisissez toujours le ton plus clair : une coloration trop foncée peut plomber votre crinière. Au pire, si la nuance est trop claire, vous n’aurez pas de résultat.
Penser à son style perso
S’il existe plusieurs types de colorations dans une même marque, c’est parce qu’on ne souhaite pas toutes avoir le même fini. Certaines rêvent d’une coloration à l’aspect naturel, d’autres préfèrent des tonalités plus voyantes. Repérez sur le packaging la coupe de cheveux du mannequin, si elle est très classique, la coloration sera probablement naturelle et sobre. Si elle est plus étonnante, attendez-vous à une nuance plus flash.
Faire preuve de bon sens
Les colorations maisons ne permettent pas d’éclaircir les cheveux. Pas la peine de miser sur un blond miel su vous êtes châtain. Au mieux, vous obtiendrez des reflets. Attention, si vous avez les cheveux très clairs ou blancs. Ne choisissez pas un ton trop ardent, car les pigments prendront plus puissamment sur votre base.
Prendre en compte l’état de ses cheveux
Si votre dernière coloration est toute récente (moins d’un mois) ou si vos cheveux sont abîmés, optez plutôt pour une coloration “ton sur ton” qui teindra les longueurs plus en douceur qu’une coloration permanente, dite d’oxydation. Apres quelques soins des cheveux, vous pourrez colorer à nouveau votre tignasse avec une couleur plus durable.