Nalini Aubeeluck, une habituée des catwalk et du petit écran, ne cessera jamais de surprendre. En effet, elle a eu l’idée de lancer la première téléréalité mauricienne, « Beauty Queen Mauritius ». L’annonce a été faite hier à l’hôtel Angsana, Balaclava. Les premières inscriptions se font à son studio ce samedi 29 juin, à Floréal.
Robe noire relevée d’une touche rouge, Nalini Aubeeluck incarne la féminité. Passionnée de modelling, de stylisme, elle a lancé sa propre boîte de danse et de couture à Floréal. Cette année, elle ambitionne de former des filles et de dénicher la perle rare, qui devra avoir tous les atouts pour devenir un mannequin accompli.
La tâche n’est guère facile et elle a décidé d’innover à travers une téléréalité. Douze filles seront sélectionnées. La première édition des sélections aura lieu ce samedi 29 juin, à 15 h au studio de danse de Nalini Aubeeluck à Floréal.
« Je suis à la recherche de filles qui ont à la fois une personnalité, qui savent se présenter devant une caméra. Les meilleures candidates seront logées à l’hôtel Angsana. Chaque semaine, une candidate sera éliminée pour au final n’en retenir qu’une. »
Nalini Aubeeluck recherche chez la gagnante à la fois la beauté physique et intérieure. Les filles bénéficieront de l’aide d’une diététicienne, d’un coach en fitness, etc… Les personnes qui les entoureront sont Jerry Nayna, Bruno Woomed, Georgina Ragaven, Sandra Villejean, Stéphan Manick, et Mado Parfum. Entre grooming, drama, danse, yoga, elles auront une formation de base mais avec des cours intensifs. De ce fait, même en quittant prématurément l’aventure, elles auront tout à gagner.
Kunal Jaunkee, photographe attitré, aura quant à lui pour mission de mettre en relief la beauté des candidates à travers son objectif. « Elles seront filmées et leurs performances seront diffusées sur la MBC1 chaque samedi à 21 h et rediffusées le dimanche à 17 h, et une récap du show chaque mercredi sur la chaîne Kreol. Le coup d’envoi sera donné le 17 août et la grande finale se tiendra le samedi 2 novembre. Les filles doivent être âgées entre 16 et 26 ans. L’accord parental sera requis pour les mineures. Les inscriptions ont déjà démarré. Les intéressées peuvent également compléter un formulaire en ligne sur le site www.naliniaubeeluck.com et y adjoindre deux photos récentes. Elles peuvent être Mauriciennes ou d’origine étrangère mais ayant au moins un père ou une mère mauricienne pour pouvoir s’inscrire. »
Pour Nalini Aubeeluck, le concours Beauty Queen Mauritius sous forme de téléréalité a retenu l’attention de bon nombre de sponsors, dont Indian Oil. « C’est la première téléréalité mauricienne qui vise à mettre en valeur la femme mauricienne. Les femmes mariées, les adolescentes, les mères de famille qui ont cette joie de vivre, cette envie de prouver qu’elles peuvent faire la différence sur un catwalk ou face à la caméra sont invitées à s’y inscrire. Je recherche des jeunes filles et des femmes capables de jouer le jeu comme le demande une téléréalité et je veux qu’elles arrivent à surprendre face à une caméra. Il faut de l’assurance, une forte personnalité, une joie de vivre, une communication facile. Il y aura une formation intense tant sur le plan du savoir-vivre, de l’esprit d’équipe, du maintien que de l’entretien de sa personne. Elles seront face à la caméra et tous les portables seront confisqués. Ce sera un entraînement de coaching de fond pour devenir un bon mannequin. »
Nalini Aubeeluck dit également vouloir créer une plateforme autour des designers mauriciens. Chaque personnalité qui oeuvre dans le domaine de la beauté sera appelée à apporter sa contribution. « Il y aura des surprises et des rebondissements, après tout, c’est une téléréalité », confie-t-elle dans un large sourire.