Beauty Queen Mauritius : tout le monde en parle… Depuis deux semaines, les critiques pleuvent sur les réseaux sociaux, avant et après les 26 minutes que dure l’émission sur la chaîne nationale. Scope s’est rendu dans les coulisses de #BQM, à la rencontre de l’organisatrice, Nalini Aubeeluck, et des douze candidates, pour faire la lumière autour de la polémique sur cette téléréalité et découvrir l’ambiance qui y règne.
La téléréalité Beauty Queen Mauritius (BQM) fait parler d’elle. Sur les réseaux sociaux, c’est un petit buzz qui a vu le jour quelques minutes à peine après la diffusion du premier épisode, le samedi 17 août. Très peu de commentaires positifs et beaucoup d’attaques personnelles contre le jury, l’organisatrice, le présentateur du show et les candidates. Les observations de certains “people” de l’industrie de la mode locale ne laissent pas insensibles ceux qui sont concernés par ces attaques. Elles les ont même rapprochées. Ce sont des reines de beauté armées d’une assurance et d’une maturité étonnantes que nous découvrons dans l’atelier de Nalini Aubeeluck à Floréal.