Showkutally Soodhun a célébré son premier intérim aux fonctions de Premier ministre à l’occasion d’une régionale élargie organisée à Bel-Air hier en présence de militants du MSM de la région, venus nombreux pour l’accueillir. Pour l’occasion, il a tenu à rendre hommage à sir Anerood Jugnauth qui, a-t-il précisé, « n’est pas un communaliste » et est « quelqu’un qui sait reconnaître la loyauté et la sincérité ». Dans le même souffle, il a aussi rendu hommage à Pravind Jugnauth, lequel sera, dit-il, « irrémédiablement Premier ministre de ce pays ».
Après avoir rappelé que SAJ avait choisi Karl Offman pour occuper les fonctions de Président de la République en raison de sa sincérité, il a raconté, non sans émotion, les circonstances dans lesquelles le Premier ministre lui a annoncé qu’il aura l’occasion de faire l’intérim en son absence. « Avant de partir samedi, il m’a appelé de sa résidence et m’a dit : “Mo garson, to pu remplas mwa.” Mone diman li ki oule dir mwa ? Mone gagn ene chok, mo ti krwar li pe alle demissionne. Li dir mwa : “Mo pe parti. To pu remplas mwa komm PM.” Larme ine koule lor mo lazou. Line dir : “To loyal, sinser. To kouma ene garson pou mwa.” »
Showkutally Soodhun a expliqué ce que représente pour lui cette fonction car étant, rappelle-t-il, enfant de laboureur. « Dans mon enfance, alors que j’étais en sixième, je vendais du pain pour pouvoir aller à l’école », dit-il. Evoquant sa journée, il a expliqué qu’il devait rencontrer dans la soirée, soit à 23 h, quelqu’un désirant investir Rs 10 milliards. Et d’affirmer que ce qu’il a fait lors de la journée d’hier, « Ramgoolam ne l’a pas fait en une année ». Il explique : « J’ai appelé dix investisseurs. Je leur ai donné un avertissement. Si dans six mois, il n’y a pas de développement sur des terrains obtenus depuis 2008 aux Salines, je reprendrai tous les terrains. » Il a aussi affirmé avoir appelé le secrétaire au cabinet pour lui demander de donner des instructions à la PSC dans le cadre de création d’emplois dans le service civil, à la fois pour les infirmiers, les Clerks, les Messengers et les General Workers. Pas moins de 1 800 emplois seront ainsi créés, dit-il. Il dit aussi avoir contacté les dirigeants d’Emirates Airlines, qui étaient venus le voir concernant l’embauche de pilotes mauriciens, « sinon je les mettrais à la porte ». Et d’annoncer dans le même souffle que 286 Mauriciens seront embauchés à Dubayy.
Showkutally Soodhun a finalement soutenu que « personne ne pourra empêcher Pravind Jugnauth de devenir Premier ministre ». Pour lui, « le PTr et le MMM sont des partis finis », ajoutant que « le seul parti ayant un leader sincère et loyal, c’est le MSM ».