Sachin Pilot, ministre des TIC de l’Inde, a visité vendredi le Rajiv Gandhi Science Centre à Bell-Village. À cette occasion, il a mis en terre un ébénier dans la cour du centre en présence du ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah.
Le ministre indien des TIC a exprimé vendredi son appréciation du travail accompli par le Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC) dans le domaine de la science et la recherche. Sachin Pilot a rappelé que la création de ce centre qui vise à promouvoir l’activité scientifique dans le pays est une initiative du gouvernement indien à travers son ministère de la Culture.
Le ministre a pu découvrir les différentes galeries d’exposition et les nouveaux instruments scientifiques récemment offerts par le gouvernement indien. Il a aussi rencontré des élèves de Bell-Village SSS. L’occasion pour lui de leur parler de la création du centre et de l’importance de la recherche dans un pays. Sa visite a pris fin avec la mise en terre d’un ébénier.
La proposition de mettre en place un centre des sciences à Maurice a été évoquée pour la première fois en 1992. Le gouvernement de l’Inde avait alors accepté de fournir une assistance pour le projet. Il avait identifié le Conseil national des musées des sciences de Kolkata pour soutenir Maurice en termes d’expertise technique, de formation du personnel, de fourniture de pièces et d’équipements, entre autres. Le projet a été débattu lors de la septième session de la Commission indo-mauricienne mixte en janvier 1994.
Le Rajiv Gandhi Science Centre Trust Fund Bill a été adopté à Maurice en mai 1994 et la loi est entrée en opération le 24 juin de la même année. Le gouvernement indien a fait don d’une somme considérable pour la création du centre. Les équipements exposés ont été fournis par la Grande Péninsule et valent environ Rs 5 millions. L’Inde a aussi contribué dans la mise en place des expositions et la formation du personnel technique (conservateurs). Le RGSC contient cinq galeries permanentes d’expositions interactives et une galerie d’exposition temporaire.