L’ambassadeur de Chine à Maurice, M. Li Li, a convié une centaine d’enfants de l’école primaire de Belle-Mare et ceux des Chinois travaillant à l’ambassade pour une fête samedi dernier, à l’ambassade de Chine à Belle-Rose, dans le cadre de la Journée internationale de l’enfant en Chine. Au Mauricien, il a dit souhaiter que la relation qui existe entre l’école primaire de Belle-Mare et l’ambassade perdure.
M. Li Li explique que le gouvernement chinois avait, il y a quelques années, participé au financement de la construction de cette école primaire. Le lien s’est renforcé lorsqu’il y a deux ans, il avait fait don de livres en chinois à l’école. L’année dernière, dit-il, « j’ai demandé à une compagnie chinoise de faire la rénovation de l’école et aujourd’hui nous recevons les enfants ici pour marquer la journée des enfants en Chine qui est célébrée tous les ans, le 1er juin. C’est une coopération de longue date et je souhaite qu’elle continue ».
L’ambassadeur avance trois raisons qui ont motivé l’organisation de cette journée. « D’abord, elle permet aux enfants des Chinois et des Mauriciens d’interagir et de s’amuser ensemble. Elle donne l’occasion aux parents de se rencontrer parce que souvent, on dit qu’on est enfermé. Il y a la coopération en termes d’infrastructures et d’échange culturel et pourquoi pas, une coopération entre les enfants qui sont l’avenir ».
À cette occasion, M. Li Li a fait don à l’école d’un écran led 50 pouces, d’un climatiseur, d’un projecteur, d’une imprimante laser et d’une table de ping-pong. L’invitée d’honneur à cette cérémonie était Lady Sarojini Jugnauth, épouse du Premier ministre. Lors de son intervention, elle a mis l’accent sur le rôle de la famille et de l’école, le respect des aînés, la compétition saine et le rêve. Elle demande aux enfants « de ne pas rester dans les livres mais de faire d’autres activités comme le sport. »
La journée était marquée par une série d’activités pour les enfants et un déjeuner auquel a participé Lady Jugnauth.