La centaine de famille du morcellement Belle Source, à Pamplemousses, vivent dans la peur constante des prochaines inondations. Accusant les autorités de « négliger » leur localité, ils disent ne plus savoir vers qui se tourner pour l’aménagement d’infrastructures qui empêcheraient l’inondation de leur maison par temps de pluies. Belle Source se situe entre la Cité EDC de Pamplemousses et le Jardin Botanique SSR.
« Personn pa tann nou la vwa ! » se plaint Sanjay Emrit, président des Forces Vives de Belle Source (FVBS), un morcellement d’une centaine de familles, situé entre la Cité EDC de Pamplemousses et le Jardin Botanique SSR. « Nou koumadir dan enn bassin. En kote dilo sorti Piton, travers Cite EDC vinn tonb kot nou, de lot kote, dilo-la al bloke ar miray Zardin Pamplemouss kan gro lapli tombe », explique-t-il.
« Mo ti abit Mon-Goût, enn ti vilaz anviron 2 kilomet de Belle Source. Kan mo ti vinn aste later dan sa morselman-la, pa ki ena akimilasion dilo koumsa », affirme pour sa part Lionnel Lodoïska, PRO des FVBS.
Selon Sanjay Emrit, le calvaire des habitants de Belle Source débute en 2003. « En avril 2003, nou gagn malerezman nou premie inondasion ki finn afekte boukou fami dan landrwa », raconte-t-il. « Nou ti ena deza nou Forces Vives ek nou finn alor koumans anvoy let ek petision pou alerte bann otorite lor nou problem inondasion. Di zan apre, an juillet 2013, nou problem ankor parey ».
La dernière fois que les habitants de Belle Source ont été affectés par des inondations, selon Sanjay Emrit, remonte à février dernier. « Dan FVBS, nou finn kontigne anvoy let ek petition, narien mem », déplore-t-il.
L’association FVBS, poursuit son président, a été fondée en 2002, dans le sillage du passage du cyclone Dina sur Maurice, ce qui avait provoqué une coupure générale d’électricité dans le pays. « Partou dan Moris, dan Pamplemousses, dans Mon-Goût, dan Cite EDC, dan tou bann lokalite avwazinant finn redonn kouran. Exsepte dan Belle Source. Nou finn bizin fer manifestasion pou nou regagne kouran. Lerla-mem nou fin desid fer enn forces vives », se rappelle Sanjay Emrit.
« La nou finn tann dir ki pou fer kiksoz pou rezoud sa problem inondasion-la, me lor terin, nou pa ankor trouve narien, kom touzour ».
« Depi di zan, tou sorte kalite site visits nou finn fer ek bann ofisie. Finn ena mem enn inzenier enn gran firm ki finn vinn fer enn survey. Nou pa kone dan ki tirwar so rapor pe dormi », note pour sa part Lionnel Lodoïska.
« Nou finn gagn visit PPS, minis ek tou sort kalite exper, touzour narien mem. Ena kan zot get sa dilo ki finn monte ek pe noye partou, zot dir “Ena lamor ladan” … Me narien pa finn fer juskisi », fulmine Sanjay Emrit.
Ce qui brise le plus les coeurs des habitants de Belle Source, dit le président des FVBS, c’est d’avoir vu le Premier ministre, Navin Ramgoolam, venir sympathiser avec les habitants du village de Mon-Goût, situé à moins de deux kilomètres de là, quand ils ont été affectés par les inondations tragiques de 2008 qui ont fait deux morts. « Apre nou finn trouve ki finn fer boukou kiksoz, drin, kanal, pon, etc., pou ki bann abitan Mon-Goût na pa gagn ankor inondasion. Dayer, zordi problem inondation dan Mon-Goût se kitsoz du passe, ek nou kontan pou sa bann abitan-la    », lance-t-il.
Selon Sanjay Emrit, le problème d’inondations à Belle Source a été aggravé par deux projets réalisés après les premières inondations de 2002. « Enn kote, zot finn fer premie faz proze drin dan Cite EDC, kot drin la ramass dilo ek li vinn devers kot nou. Lot proze, se zot finn tir fencing dan zardin SSR ek zot finn met enn miray. Kot dilo-la bloke, li refoul kot nou », explique-t-il. « Si ti fer deziem faz proze drin, ki ti pou travers nou landrwa, nou problem ti ava fini », ajoute-t-il.
« Kan dilo monte dan Belle Source, nou bizin al plonz dan enn met dilo ko zardin, al kas miray, pou ki dimounn pa mor ici », soutient le PRO des FVBS. « A sak fwa ki nou kas miray zot remont-li. Si dilo remonte ankor, mo kone ki nou pou bizin kas ankor miray. Nou pena swa pou sov nou lavi », prévient-il.
« Nou pe tann dir ki partou kot ena inondasion dan Moris pe fer travay. Eski Belle Source dan Moris mem ? » ironise pour sa part Salim Joomun, une des victimes (voir encadré).
« Zordi, nou pe viv dan la per. Partout kot finn ena inondasion, Canal-Dayot, Mon-Goût etc., bann lotorite finn fer kiksoz. Bann gro lapli lete pa loin, dan de trwa mwa, eski bizin ena dimounn mor dan Belle Source pou ki koumans pran nou kont ? » se demande Sanjay Emrit, dans un cri du coeur.