Quatre mois après un accident de la route à Belle Vue Harel, Kaminee Beejmohun a rendu l’âme.

Cette habitante de Pamplemousses, âgée de 39 ans, avait été placée sous respiration artificielle à l’unité des soins intensifs de l’hôpital de Flacq depuis janvier. L’autopsie pratiquée a attribué son décès à un « bleeding gastro intestinal tract« .

Le 3 janvier, la motocyclette sur laquelle Kaminee Beejmohun se trouvait est rentrée en collision avec trois autres véhicules, soit deux voitures et une fourgonnette.

La jeune femme et le pilote de la moto, une habitante de Cap Malheureux, avaient été blessés et conduits à l’hôpital par le SAMU.