Benjamin Moutou publie Pages d’histoire d’ici et d’ailleurs. Recueil dans lequel est abordé le passé méconnu du pays. Cet ouvrage contribue à prendre conscience de nous-mêmes à travers des faits historiques et sociétaux.
Trente-deux chroniques sont proposées par Benjamin Moutou dans Pages d’histoire d’ici et d’ailleurs. Un recueil d’articles historiques axé sur la société mauricienne et sur les événements concourant à la grande histoire, où les “ailleurs” convergent vers “ici”. Des zones d’ombre de notre passé méconnu s’évanouissent à la lumière des informations consignées.
Les découvertes sont légion pour qui ne connaît pas grand-chose de l’histoire du pays. Combien savent que le duc de Cornouailles et d’York (par la suite le roi George V) fut reçu à dîner par Sir Henry Leclézio, à Eureka, en 1901 ? Que l’entente cordiale entre Anglais et Français a abouti à l’entrée du sucre mauricien sur le marché londonien ? Auparavant, c’est un moment de transition que Benjamin Moutou donne à lire, avec la capitulation française, le 3 décembre 1810.