Depuis hier, l’entourage familial et politique du leader de l’opposition, Paul Bérenger, a été informé que celui-ci souffre d’un « début de cancer à l’amygdale gauche ». Ce matin à 11 heures, le leader du MMM a pris la décision de « go public » en annonçant officiellement à la presse qu’il devra se rendre à l’étranger, probablement à Paris, dans les prochains jours en vue de subir une intervention chirurgicale à cet effet.
Le traitement devra durer environ trois mois. Il a annoncé qu’Alan Ganoo assurera la suppléance en tant que leader de l’opposition et du MMM. « Pena pou peur pou moi ! Pena pou peur cancer », a-t-il lancé lors de ce point de presse en rassurant les militants et les militantes aussi bien que la population qu’ils seront tenus informés de l’évolution de la situation.