Photo illustration

Après avoir suscité d’énormes craintes et d’appréhensions, le cyclone intense Berguitta, rétrogradé dans la catégorie forte tempête, a frôlé la côte sud-est de Maurice — à seulement 10 kilomètres de Blue Bay — dans la matinée de jeudi. Berguitta est maintenant localisé très loin dans des eaux froides au sud-ouest de La Réunion et devrait bientôt n’être plus qu’un mauvais souvenir pour les deux îles sœurs. Mais on n’en est qu’au tout début de la saison cyclonique 2017-18, qui devrait se terminer que vers la mi-avril. Avec pas moins de quatre zones de basse pression actuellement repérées par les modèles d’observations numériques étrangers dans la Zone de convergence extratropicale (ZCIT), d’autres nouvelles frayeurs nous guettent.

Selon le Laboratoire de recherches navales (NRL) de Monterrey aux États-Unis, la prochaine grosse tempête est déjà en train de se former loin dans le sud-est de Diego Garcia et pourrait s’approcher dès vendredi prochain dans les parages de Rodrigues. Une autre tempête, prévue pour être de faible intensité, viendrait elle depuis la côte est de Madagascar. Le NRL prévoit que cette tempête va, se dissiper à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Maurice. Il faut signaler que, comme à son habitude, l’Office national de météorologie ne fait pas encore mention dans ses bulletins des possibilités de développement de ces deux phénomènes.