A cause du passage en classe deux, toutes les écoles étaient fermées ce matin même si le personnel enseignant était attendu dans les établissements scolaires. Mais les autres activités économiques se déroulaient presque normalement ce matin malgré une alternance de pluies battantes et de calme relatif.

Les mouvements aériens sont toujours suspendus pour Rodrigues alors que les autres vols se poursuivent normalement pour le moment à l’aéroport Sir Seewosagur Ramgoolam. Pour l’heure, seule la compagnie Air Austral a déjà modifié son planning de vol pour la journée de mercredi, du moins en ce qui concerne les vols à destination et depuis Maurice, pour « répondre à une importante demande de sa clientèle ». Certains vols ont même été avancés aujourd’hui.

Pour rappel, à 7 heures, Berguitta continuait de se rapprocher des côtes mauriciennes, à 9 km/h en direction de l’Ouest. Le système se trouve à présent à environ 450 km à l’est-nord-est de Maurice. Le troisième système de la saison passera au plus près de Maurice à une distance qui reste à être précisée cette nuit.

Le cyclone tropical intense BERGUITTA s’est intensifié davantage durant la nuit.  A 4 heures, il était centré à environ 480 km à l’est-nord-est de Maurice, soit en latitude 18.2 degrés sud et longitude 61.9 degrés est.

Il continue à se deplacer dans une direction générale de l’ouest-sud-ouest à environ 10 km/h. Sur cetre trajectoire, le cyclone tropical intense BERGUITTA s’approche de Maurice et constitue une menace directe pour l’île.

Plus que jamais, l’heure doit être à la vérification de la sécurité des hébergements et à l’approvisionnement en eau, bougies ou torches et boîtes de conserve. Le vent soufflant déjà bien fort, les conditions météorologiques vont commencer à se dégrader en fin d’après-midi, voire en début de soirée. Des rafales de vent pouraient alors dépasser les 100km/heure.

La mer sera démontée et il est interdit de s’y aventurer. Il en est de même pour des zones plus à risques pour ceux en voiture. La prudence doit être la priorité absolue.