Alors que le nom de Reim était le plus chuchoté du côté de Ramapatee Gujadhur pour la première classique de la saison, c’est par l’entremise de sa doublure que l’entraîneur s’est adjugé la cinquième Duchesse de sa carrière. Piloté de main de maître par Cédric Ségeon, Silver Bluff permet — grâce à ce succès de prestige — à son entraînement de briller pour la deuxième année consécutive dans ce premier grand rendez-vous de la saison après Bulsara en 2014.
La Duchesse 2015 a finalement tenu toutes ses promesses. En effet, l’épreuve a été âprement disputée entre Silver Bluff et Top Jet puisque seulement 0,15L séparaient les deux protagonistes sur la photo-finish. Reim, qui avait été l’auteur d’un excellent galop aux côtés de Silver Bluff en marge de cette première course classique, avait été logiquement installé comme le favori de l’épreuve après qu’il obtint le deuxième couloir dans les stalles de départ. Le crack de Ramapatee Gujadhur devait cependant composer avec le véloce Brave Leader – qui recevait 8 kgs de lui – à son intérieur. Les craintes de son entourage se confirmèrent très vite après la bonne mise en route du porte-drapeau de Rameshwar Gujadhur qui se montra aussi très intéressé par la position tête et corde.
Jeanot Bardottier dut ainsi demander un premier effort à sa monture pour s’installer en tête aux abords du Tombeau Malartic. Silver Bluff, qui avait surmonté le handicap de son huitième couloir, se mit dans le sillage du duo de tête et fut rejoint par Flash Drive en descente. Everest était cinquième côté corde, suivi de Gameloft qui s’était bien repris de son mauvais départ, Hillbrow, Greys Inn Control, Counts Rocket et Top Jet. Reim lança l’épreuve sur des bases élevées et Lerena (Top Jet) ne prit aucun risque en sollicitant sa monture au passage du poteau des 600m. Brave Leader avait entre-temps délaissé la corde, ce qui permit à Silver Bluff de progresser le long de la lice en vue de l’emballage final. Hillbrow et Everest s’étaient aussi rapprochés à l’amorce de la ligne d’arrivée.
Reim entama, certes, la dernière ligne droite en vainqueur mais c’était son compagnon d’écurie qui faisait meilleure impression. Sous la monte énergique du Français, Silver Bluff refit du terrain à chaque foulée, emmenant dans son sillage Everest, Hillbrow et Top Jet. Les rêves de première victoire classique s’envolèrent pour Bardottier à 100m du but quand Silver Bluff prit l’ascendant sur Reim mais Hillbrow et Top Jet étaient toujours dans le coup. Lerena jeta tout son poids dans la bataille, mais Top Jet échoua d’un rien face à Silver Bluff alors que Hillbrow compléta le tiercé.
Ramapatee Gujadhur porte ainsi à cinq le nombre de victoires remportées dans cette classique, la troisième en cinq ans après Il Saggiatore (2012) et Bulsara (2014).  Annoncé comme le favori de l’épreuve, Reim n’a pas été de la fête, la faute sans doute à sa débauche d’énergie initiale pour prendre la direction des opérations mais ce fils d’Ashaawes aura l’occasion de se racheter, le temps pour son entraîneur de « trouver la bonne formule » selon ses dires. Silver Bluff a, en revanche, confirmé tout le bien que l’on pensait de lui et a permis en quelque sorte à son cavalier Cédric Ségeon de tourner la page après ces dernières semaines qui ont dû être les plus dures de sa carrière pour les raisons que l’on connaît. Par ailleurs, pour  reprendre les mots de son jockey, Top Jet est définitivement one for the notebook alors que Hillbrow s’est bien tiré d’affaire en cette compagnie relevée. Il devrait faire parler de lui cette saison.
La journée a été belle pour l’entraînement Gujadhur qui profite de la manne financière de la Duchesse pour grimper sur la plus haute marche du podium avec des stakesmoney dépassant les Rs 3 millions. Patrick Merven fait, lui, les frais d’une nouvelle journée blanche puisqu’il se retrouve maintenant au pied du podium qui est complété par Gilbert Rousset et Ricky Maingard. Auteur d’un triplé samedi dernier grâce notamment aux belles prestations de sa nouvelle cravache, Rameshwar Gujadhur gagne trois rangs et pointe désormais à la cinquième place du classement. Du côté des jockeys, Jeanot Bardottier perd, lui, la pole position au profit de Brandon Lerena qui compte à présent 12 réalisations.