Fin octobre, l’UNESCO a approuvé le projet de La Route de l’engagisme présenté par le gouvernement mauricien. L’ex-ambassadeur d’Inde à l’Unesco Bhaswati Mukherjee faisait partie de la délégation et a longuement plaidé en faveur de la reconnaissance de cette partie de l’histoire mauricienne, et de l’humanité dans son ensemble, pour que le projet soit accepté par l’UNESCO. Pour elle, il s’agit d’une reconnaissance internationale de ce système que l’Anglais a appelé « The Great experiment » et qui a été répliqué à travers le monde.