La Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED) a eu une saison 2018 plutôt calme avec quelques sorties internationales pour acquérir de l’expérience. En ce qui concerne les performances en athlétisme et en natation, Noemi Alphonse, Cédric Ravet, Brandy Perrine et le nageur Scody Victor, entre autres, ont confirmé leur potentiel lors des rendez-vous nationaux et internationaux.

Noemi Alphonse avait réalisé un record d’Afrique dans la catégorie T54 au 1500 m en fauteuil lors du Grand Prix de Suisse, où elle a bouclé ce parcours en 3’33″33. La jeune athlète a également obtenu deux médailles d’or au Handisport Open Paris (HOP) 2018. En masculin, Cédric Ravet a lui égalé le record de Maurice lors de cette même rencontre en Suisse. Les activités présentes au calendrier 2019 de la PHYSFED seront centrées sur l’athlétisme et la natation, les deux disciplines au programme des Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) 2019.

L’un des événements nationaux phares de la saison dernière a été les National Handisport Games (NHG), que le ministère de la Jeunesse et des Sports s’est engagé à maintenir à Maurice. Pour la première fois, une délégation réunionnaise était en action ainsi que les habituels rodriguais. Cela a donc permis aux quatre fédérations handisportives de Maurice de se situer face à l’île sœur dans plusieurs disciplines : l’athlétisme, le basket-ball en fauteuil, la boccia, la natation et le tennis en fauteuil.

L’assistant-entraîneur et joueuse de tennis en fauteuil, Véronique Marisson, estime que cette rencontre était intéressante. « Nous avons montré une fois de plus notre suprématie dans l’océan Indien et cela nous redonne confiance. » En ce qui concerne le tennis en fauteuil, le Mauritius Wheelchair Tennis Open n’était pas organisé sous l’égide de la fédération internationale en décembre dernier. « D’habitude, nous avons des joueurs invalides étrangers qui participent à cette rencontre, sauf que certains sponsors nous ont laissé tomber au dernier moment, ce qui fait que nous n’avons pas pu obtenir tout ce que la Fédération internationale de tennis nous demande pour en faire un ITF Event. La rencontre était donc très bien, mais 100% mauricienne », poursuit Véronique Marisson.

Pour sa part, la présidente de la PHYSFED, Jocelyne Cornet, se dit satisfaite de sa première année à ce poste. « J’étais nouvelle en tant que présidente, mais avec toute l’équipe nous avons pu accomplir tout ce qui était prévu au calendrier tels que les nationaux de pétanque, de boccia, de basket-ball en fauteuil et d’athlétisme, entre autres. Cette année, la PHYSFED fera tout le nécessaire pour faire classifier les sportifs, principalement en natation, en vue des Jeux des îles et des compétitions à venir », fait ressortir Jocelyne Cornet.

En effet, quatre jeunes nageuses ont intégré l’équipe depuis l’année dernière et font du progrès. Ces dernières ont tous différents types de handicap physique. La classification est ainsi une première étape qui donne une certaine confiance à ces pratiquants et les aide à se situer.

Un autre événement important, la Coupe des clubs champions handisport de l’océan Indien (CCCHOI), aura lieu cette année en février. La Réunion avait dû reporter l’organisation de cette compétition en décembre dernier en raison de la manifestation des gilets jaunes. De ce fait, cette année, c’est Madagascar qui devrait être l’hôte de cette rencontre en décembre. « Tout reste à confirmer, mais il se pourrait que nous ayons deux CCCHOI en une seule année si Madagascar ne renvoie pas à son tour. Ce serait formidable. Avec le nombre restreint de disciplines, tous les pays ont également réduit leur délégation. Par exemple, nous avions 23 participants lors de la dernière édition, nous ne nous retrouverons qu’à 13 cette fois », souligne encore Véronique Marisson.

Cette dernière ajoute qu’elle souhaite que les joueurs puissent faire un déplacement en juillet pour une compétition sud-africaine et faire classifier par la même occasion trois joueurs et deux joueuses qui ont besoin de ce genre de frottements internationaux.

Nouveau record pour Noemi Alphonse

Noemi Alphonse, actuellement en Australie, s’est offerte un nouveau record national. Spécialiste de la course en fauteuil catégorie T54, la Mauricienne a amélioré sa meilleure au 100m. Elle a réalisé un chrono de 17″40, effaçant son ancien record quié tait de 17″47.