Le président du comité organisateur des 11es Championnats d’Afrique juniors (COCAJ), Vivian Dinan, est un homme heureux. Heureux que ses fidèles lieutenants, aussi bien que les volontaires, sans oublier la presse et les partenaires financiers, ont aidé à faire de ces championnats une réussite. Tout le monde a été unanimes à reconnaître, a-t-il dit, que ces championnats ont été d’un bon niveau. « Je suis pleinement satisfait que nous ayons, tous ensemble, pu relever le défi. Depuis le début jusqu’à la fin, nous avons reçu les éloges de tout le monde dont le président Kalkaba (Ndlr: président de la Confédération africaine d’Athlétisme), les délégués techniques et  nos compatriotes également », a déclaré Vivian Dinan.
Le bilan est très positif et ce, à tous les niveaux, a ajouté le président du COCAJ. « Nous ne pouvons qu’être satisfaits de ce qui a été accompli. Je rends hommage à toute cette entreprise humaine qui a travaillé très dur pendant deux mois pour relever le défi. Sans cela, c’est sûr que nous n’aurons pas réussi. » Vivian Dinan s’est dit aussi heureux d’avoir vu toutes ces personnes de bonne volonté et qui ont toujours montré ce désir d’aider et surtout cette passion du sport. « J’ai été très impressionné par le travail effectué par les membres du COCAJ, les officiels et tous les bénévoles. Je pensais qu’on allait avoir 200 volontaires, mais finalement, nous avons eu entre 220 et 230. Ce qui illustre parfaitement l’engouement et ce désir d’aider », a-t-il fait remarquer. Il n’a d’ailleurs pas manqué de remercier toutes ces personnes, sans oublier les partenaires financiers, la presse, le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Mauritius Sports Council.
Le seul point noir aura été l’absence de spectateurs au stade, comme c’était le cas en 2009, a souligné Vivian Dinan. « Nous allons devoir nous pencher sérieusement sur cet aspect. Il faut trouver des solutions pour attirer les gens au stade lors des compétitions de cette envergure », a-t-il avancé. Il se réjouit tout de même qu’il y ait eu un beau soleil pendant les quatre jours de compétition et pas trop de vent. Par ailleurs, Vivian Dinan a ajouté que ses membres et lui auront un debriefing, ce mercredi après-midi, au stade Maryse Justin, à Réduit. L’occasion pour les remercier pour le beau travail réalisé et aussi faire le bilan et soulever les points qui permettront de s’améliorer lors des organisations futures. Il a ajouté que le COCAJ projette aussi de rencontrer les partenaires financiers et la presse pour la fermeture officielle de ces championnats très probablement à la fin du mois.