Le groupe LUX* Island Resorts Ltd continue d’améliorer ses résultats et poursuit son expansion à l’international avec la signature de plusieurs contrats de gestion d’établissements hôteliers. LUX* a enregistré un chiffre d’affaires de Rs 2,6 milliards pour le semestre se terminant au 31 décembre 2015 alors que, pour la même période, ses bénéfices après impôt se sont chiffrés à Rs 249,6 millions.
Les résultats du deuxième trimestre (octobre-décembre 2015) ainsi que ceux du premier semestre du présent exercice financier ne peuvent être comparés à ceux des périodes correspondantes de la précédente année financière du fait de la consolidation d’Oceanide Limited, que la société propriétaire de l’hôtel Tamassa est intervenue à compter du 1er janvier 2015 et que le groupe a par ailleurs vendu les murs de l’hôtel Le Récif à La Réunion. Mais toujours est-il que les indicateurs ne cessent de s’améliorer. Il fait noter que le chiffre d’affaires pour la période juillet-décembre 2014 s’était élevé à Rs 2,2 milliards et que les profits nets avaient atteint Rs 151,1 millions.   
Les résultats du groupe ont été commentés hier après-midi par les dirigeants de LUX* lors d’une présentation à l’hôtel Labourdonnais. « Ces résultats sont le fruit de la bonne performance de nos hôtels à Maurice au cours du trimestre se terminant au 31 décembre 2015. Cette bonne performance a contribué à une hausse du chiffre d’affaires et de l’EBITDA (Revenus avant intérêt, taxes, dépréciation et amortissement) du groupe », a déclaré Arnaud Lagesse, président du conseil d’administration de LUX*. Pour la direction du groupe hôtelier, les résultats sont très satisfaisants, et ce malgré certains facteurs tels les défis constants que présentent certains marchés et la fermeture partielle du LUX* South Ari Atoll aux Maldives pour des travaux d’embellissement.  
Pour le dernier trimestre de 2015, les revenus du groupe ont dépassé légèrement les Rs 1,5 milliard, ce qui représente une progression de 13% par rapport à la performance de la période correspondante de 2014. Les profits après-impôt ont fait un bond pour atteindre Rs 289,6 millions. Le groupe a enregistré un taux d’occupation de 83%, soit une progression de 3% comparé à la même période en 2014, alors que le prix moyen par chambre (ADR) a connu une hausse de 16%. La direction du groupe hôtelier a fait ressortir que le niveau d’emprunts moins élevé et la conversion des obligations convertibles en actions ont contribué à une réduction du taux d’endettement.  
Les dirigeants de LUX* ont parlé de la stratégie d’expansion du groupe. Paul Jones, le CEO, est revenu sur l’ouverture d’une deuxième boutique-hôtel en Chine sur le LUX* Tea Horse Road Benzilan ainsi que sur la signature d’un contrat de gestion pour un hôtel 5 étoiles à Bodrum, en Turquie. « Cette démarche fait partie de la nouvelle stratégie de LUX* qui est de concentrer ses efforts sur la gestion d’hôtels à l’international. Cela nous permet d’exporter notre savoir-faire hôtelier tout en faisant connaître notre marque et en restant “asset-light”. D’ailleurs, nous envisageons d’ouvrir deux à trois hôtels additionnels en Chine afin de compléter notre offre sur la Tea Horse Road. Dans la même foulée, l’ouverture du LUX* Dianshan Lake et d’un quatrième hôtel à Chengdu, à seulement 30 minutes de l’aéroport international, est prévue pour 2017 », a-t-il indiqué.
Notons également que 2017 sera également marquée par l’ouverture de LUX* Al  Zorah aux Émirats Arabes Unis, LUX* Sud Sauvage à La Réunion et LUX* North Male Atoll aux Maldives.