C?est un homme au contact facile et aux multiples talents. Musicien, peintre, enseignant… Billy Ng est un artiste complet et confirmé. À près de 40 ans, il s?impose dans le domaine de la sculpture et nous présente sa version des quatorze stations du Chemin de Croix, une oeuvre exposée dans l?église Ste-Brigitte à Palma dans le cadre de la rénovation de cette dernière.
Depuis toujours habile de ses mains, cet adepte des arts martiaux s’est lancé dans la sculpture il y a neuf ans, après avoir touché à d’autres formes d’expression. Sa dernière création : l’illustration des quatorze stations du chemin de croix. Une version et une vision des moments forts de la Passion du Christ qu’il expose depuis quelques semaines dans l’église Ste- Brigitte à Palma.
QUATORZE STATIONS
Dans cette petite église simple et paisible, où les vitraux fi ltrent la lumière du soleil, Billy Ng nous présente son travail, effectué avec soin et par amour pour son Seigneur. L’on est touché par la joie de vivre, la gentillesse et l’humour du personnage, et émerveillé par son savoirfaire. Les quatorze stations ont été conçues à partir de bois de cyprès taillé à l’état brut. Un ouvrage dont l’exécution lui a pris quatre mois. La satisfaction de Billy Ng fait plaisir à voir : “Je suis très content d’avoir pu terminer ce travail pendant ce temps de carême, malgré les diffi cultés. Je remercie Dieu pour ce que j’ai accompli avec l’aide de quelques artistes en herbe.” Ceux qui l’ont aidé sont nombreux, des membres de son groupe de prière, des habitants de son quartier, des bûcherons… Billy Ng les remercie tous.
Ces sculptures, il les a fabriquées dans le cadre de la rénovation de l’église de Palma. Il a été approché par l’Italien Frédéric Facchini pour apporter sa contribution. “Ce dernier suivait mes productions sur Facebook. Il m’a alors proposé de sculpter les quatorze stations du Chemin de Croix, et j’ai immédiatement accepté”, nous confi e Billy Ng.
Tout commence le 25 octobre de l’année dernière, jour de son anniversaire, pour une première visite des lieux. L’étape suivante a été la recherche du bois pour que le sculpteur puisse se jeter corps et âme dans ce projet d’envergure.
TOUCHE-À-TOUT
Billy Ng s’intéressera à la sculpture à partir de 2004. Il confi e que lorsqu’il était enfant, il s’amusait à faire du bricolage avec “bann ti zouti”. Mais c’est en voyant Philippe Edwin Marie (PEM) travailler qu’il a ressenti l’envie de se lancer dans cette forme d’art. Les deux hommes se lient d’amitié et PEM devient le mentor de Billy. Le sculpteur dont les oeuvres peuvent être admirées au Caudan Water-front guide les premiers pas de son protégé, lui prodigue des conseils et l’aide à évoluer.
Billy Ng est un véritable touche-à-tout, dont la palette va de la peinture à l’enseignement d’arts martiaux. Un Jack of all trades qui fi nit par maîtriser les techniques auxquelles il s’attaque. “J’enseigne les arts martiaux à un petit groupe de jeunes. Nous nous mettons au service d’associations caritatives. Je joue aussi d’une vingtaine d’instruments. Je transmets également ma passion pour la sculpture aux jeunes du collège St Esprit de Rivière-Noire.”
SAINTE-CÈNE
En ce moment, il travaille sur une réplique de la Sainte-Cène. “Cette nouvelle sculpture est destinée à la pizzeria Mani in Pasta située à Beau-Bassin. Le propriétaire, Roberto, veut l’exposer dans son restaurant. C’est la troisième fois que nous travaillons ensemble. Mo ena sans avek bann Italien”, confi e Billy Ng, le sourire aux lèvres. Il précise que cette nouvelle commande est un travail de grande précision.
La difficulté ne fait cependant pas peur à cet homme : “Difi – kilte la mem ki fer zafer la vinn zoli. To bizin met to leker dan seki to pe fer.” Cette force de caractère, Billy Ng l’a acquise grâce au groupe de prière Zedeon, avec qui il chemine depuis trois ans : “Depuis que je suis dans ce groupe, ma spiritualité s’est éveillée. Mon Seigneur est devenu ma source d’inspiration…”