La date a été choisie. Le 19 décembre, jour d’anniversaire de Philip Ah-Chuen, a eu lieu le lancement de sa biographie, signée Ibrahim Alladin. Homme d’affaires réputé à la tête de la compagnie Allied Motors Ltd et ayant débuté comme chargé de cours à l’Université de Maurice (UoM), il est à la fois un entrepreneur philanthrope qui a su sculpter un parcours de vie suffisamment riche pour faire l’objet de près de 200 pages d’écrits. Deux cents pages où il est présenté en modèle pour inspirer la jeune génération. L’ouvrage souligne la contribution d’un homme à la fois déterminé et discret dans le domaine des affaires à Maurice, notamment sur le marché très compétitif de l’automobile. Mais aussi son sens d’humanisme à travers son engagement au niveau social, indépendamment des groupes ethniques.
Composée de neuf chapitres – 1) A society of transplanted people ; 2) From Meixian to Port-Louis ; 3) The family man : a caring husband and father ; 4) From retail store to banking corporation : the story of the ABC ; 5) Boom Boom Mauritius : the role of the Chinese entrepreneurs ; 6) Leadership and governance ; 7) Education, training and development ; 8) The philanthropist et 9) Post-scriptum, cette publication dépeint la vie d’un homme accompli. Ses diverses réalisations sont livrées en guise d’exemples de réussite.
En avant-propos, l’auteur de la biographie y décrit sa rencontre fortuite avec le protagoniste. Rencontre qui devait lui faire découvrir quelqu’un hors du commun et l’inciter à rédiger sa biographie. « He has no political ambition, never held any political office, comes from a hardworking family […] Simplicity, humility, responsibility, caring, generosity and discipline are signs of greatness. Philip Ah-Chuen possesses all these attributes and that is why he stands out. He is the unsung hero, one who accomplishes things because of conviction and high ethical principles ». Aux yeux d’Ibrahim Alladin, « c’est un visionnaire ». Et d’ajouter : « He could have been a politician like his uncle who was Cabinet minister from 1969 to 1976 […] but he chose to firstly become lecturer at the University of Mauritius and later an entrepreneur, combining his business acumen and his human touch to connect with the community ».
Le livre dépeint une personne qui croit dans une société multiculturelle moderne et qui n’hésite pas à tendre la main à quiconque dans le besoin. À travers lui, c’est aussi un rappel de la contribution de la diaspora chinoise au développement socio-économique du pays. Outre d’être une figure de la communauté sino-mauricienne, Philip Ah-Chuen est également décrit comme étant un grand Mauricien.
La clé du succès de son entreprise : un patron qui traite ses employés avec respect et dignité. Très actif au niveau professionnel, Philip Ah-Chuen trouve malgré tout du temps pour siéger sur plusieurs comités dans le secteur de l’éducation et est très engagé au niveau social, au niveau du Rotary Club de Port-Louis, de la Junior Chamber International et des Maisons Familiales Rurales (MFR). C’est aussi un père très dévoué qui croit fermement dans les valeurs familiales.
Pour lui, tout le monde devrait être traité de manière équitable et avec dignité. Son travail auprès des MFR a permis à nombre de jeunes recalés à avoir une deuxième chance dans la vie. Alors que d’autres entreprises refusaient de les prendre, Philip Ah-Chuen leur a ouvert ses portes. Sa vision tend vers la création d’une société où prévalent la méritocratie et la paix, où tout citoyen peut vivre harmonieusement tout en exploitant au maximum son potentiel.
Dans la préface signée Soeur Cécile Leung, de la Society of Helpers (Chicago), celle-ci s’interroge sur ce qu’est au juste Philip Ah-Chuen, tant est-il si versatile. Entrepreneur ? Éducateur ? Philanthrope ? Avocat de la justice sociale ? Elle conclut que le fait même de la survenue de cette question démontre la personne exceptionnelle qu’il est. « An exceptional human being in which heart, soul, and mind function in synergy. The mind carries the vision, the soul and heart connect to the individual whoever he/she is : brother, peer, student or professional, budding artist or scholar, CPE drop-out, or anyone else. Philip remains committed to bring the best out of the « other ». Philip’s entrepreneurial skills are brought to bear on a broad spectrum of domains, as his initiatives responding to calls of all sorts cut across social classes, ethnic groups, professional and artistic fields ».
Soeur Cécile salue d’autre part le courage du protagoniste qui, après le décès de son épouse, a eu à remplir le rôle de père et de mère pour son fils et ses filles. Elle salue aussi en lui un « genuine combattant ». Parmi la multitude de causes à laquelle il a consacré sa vie : son inconditionnel soutien à l’humanité et le respect du droit à l’éducation pour chaque enfant, indépendamment de son milieu social.
Dans une note, le Président de la République, Kailash Purryag, reconnaît en lui « the embodiment of determination, perseverance, discipline and hard work ».
Agrémenté de clichés retraçant les diverses étapes de la vie du protagoniste, l’ouvrage n’a pas de visée commerciale. Il sera distribué dans les établissements scolaires alors que le public en général pourra se le procurer en librairie.