Le tandem Mungroo/Maunthrooa n’a plus la cote depuis l’annonce de pertes record de Rs 1 milliard à Air Mauritius. L’on assiste en coulisses à un “blame game” sans merci au Treasury Building. Certains faucons du PMO les ont à l’œil et d’ici les prochaines élections, rira bien qui rira le dernier, fait-on comprendre…

Ces Top Chefs se demandent ce que ce tandem a réellement apporté à Air Mauritius alors que l’un comme l’autre sont loin d’être des spécialistes de l’aviation, le premier étant organisateur patenté de fêtes d’anniversaires pour VVIP – gâteau inclus dans le forfait – et le second traînant toujours sa casserole Boskalis.

Dans le secteur privé, si certains n’hésitent pas à s’interroger sur leur degré de compétence pour siéger au sein du board d’une organisation aussi stratégique pour le pays, d’autres, notamment dans le secteur touristique, réclament carrément leur tête. Affaire à suivre…