Une descente de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) à Résidence Barkly, hier, a mené à l’arrestation de Thomas Bryan Labonne, 25 ans, dans le viseur des services de police depuis très longtemps. Ayant obtenu des renseignements selon lesquels le jeune homme s’adonnerait au trafic d’héroïne, les officiers ont débarqué chez lui pour une perquisition, au cours de laquelle ils ont saisi une très grosse somme d’argent. Vu que Thomas Bryan Labonne est sans emploi, la police le suspecte de blanchiment et l’a dès lors appréhendé.
Une charge provisoire de “money laundering” a été logée contre Thomas Bryan Labonne, 25 ans, après qu’une forte somme d’argent a été récupérée chez lui, rue Colonel Maingard, Résidence Barkly, Beau-Bassin. À l’heure où nous mettions sous presse, il était toujours attendu pour sa comparution devant le Tribunal de Rose-Hill.
Il était environ 11h, hier, lorsque l’ADSU de la Division Ouest a débarqué chez le jeune homme pour une perquisition, le suspectant de s’adonner au trafic d’héroïne. Après une fouille minutieuse de son domicile, les officiers de l’ADSU ont découvert quatre sacs en plastique contenant de l’argent. Ceux-ci avaient été cachés en dessous d’une table de bureau, dans un compartiment creux se trouvant sous le dernier tiroir. Des traces de drogue ont également été décelées à cet endroit. Au total, Rs 898 725 en différentes coupures ont été récupérées. Mais Bryan Labonne est sans emploi et les officiers soupçonnent que cet argent provienne de transactions douteuses. Le jeune homme a donc passé la nuit en cellule policière.
Ce n’est pas la première fois que le jeune homme a des démêlés avec les forces de l’ordre. En novembre dernier, son petit frère de 20 ans et lui avaient été arrêtés suite à une perquisition de leur domicile, toujours à Résidence Barkly. C’est non sans mal que s’était déroulée cette opération car, ce jour-là, les deux jeunes hommes avaient endommagé un véhicule de l’ADSU lors de leur arrestation. Les officiers avaient saisi un sac en plastique contenant du cannabis sur le plus jeune et une bombe lacrymogène sur Bryan Labonne. Ils avaient été traduits en cour de Rose-Hill le même jour avant d’être libérés sous caution.