Naserah Bibi Vavra (35 ans), alias la “reine de Plaine-Verte”, a comparu en cour de Port-Louis en début d’après-midi suite à son arrestation hier dans le cadre d’une enquête instituée par l’Independent Commission against Corruption (ICAC). Deux charges provisoires de blanchiment d’argent ont été logées contre la suspecte qui a été remise en liberté conditionnelle. La “reine de Plaine-Verte”, représentée par Mes Roshi et Yash Badhain, a dû fournir deux cautions de Rs 50 000 et signer une reconnaissance de dettes de Rs 250 000.
Naserah Bibi Vavra faisait l’objet d’une enquête de l’ICAC compte tenu de son mode de vie, alors qu’elle n’a aucun emploi rémunérateur. Elle a été interpellée, nous a dit Me Roshi Badhain, alors qu’elle marchait sur la route à Beau-Bassin hier après-midi.  Conduite à l’ICAC, l’unité de la police, qui y est affectée, a choisi de la placer en détention.  
Les deux accusations provisoires ont trait à une somme d’argent qu’elle a versée sur son compte bancaire. “La reine de Plaine-Verte” a expliqué que l’argent provenait d’un emprunt obtenu auprès de l’ABC Leasing en 2006, qu’elle a contracté en vue de l’acquisition d’une voiture accidentée. Elle aurait déjà remboursé la dette.