Sada Curpen, poursuivi sous deux accusations de blanchiment d’argent, a été acquitté en Cour intermédiaire ce lundi 15 avril. La magistrate Naveena Parsuramen a rayé les accusations portées contre lui car la poursuite n’a pu prouver que l’argent saisi sur Sada Curpen était « de l’argent sale ».

Pour rappel, Sada Curpen faisait face à un procès en Cour intermédiaire sous deux accusations de blanchiment d’argent. Les délits qui lui étaient imputés pour ce procès datent du 7 et du 9 mars 2010.

Selon les enquêteurs, le 7 mars 2010, Sada Curpen avait été arrêté à l’aéroport de Plaisance en possession de 28 800 euros et de Rs 43 550, dont la police suspectait d’être des sommes d’argent obtenues illégalement suite à la commission d’un délit. La police avait aussi saisi une somme de Rs 285 000, le 9 mars 2010, à son domicile, à Bois-Pignolet, Terre-Rouge. Il avait plaidé non coupable des accusations portées contre lui.