La vice-présidente de l’instance criminelle de la cour intermédiaire, la magistrate Renuka Dabee, a infligé une peine de huit ans de servitude pénale à Sajid Rymanbee. Celui-ci répondait à une accusation de l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) pour blanchiment d’argent et de bribery of a public official. Il a plaidé coupable aux vingt-trois chefs d’accusation.
Sajid Rymanbee, âgé de 31 ans et habitant de Port-Louis, a reconnu avoir donné la somme de Rs 10 000 au Higher Clerical Officer de la National Identity Card Unit Sarwan Kumar Deerpaul pour recevoir une fausse carte d’identité.
Il a déjà été condamné par le passé pour plusieurs délits d’escroquerie, comme l’a fait ressortir Me Kaushik Goburdhun, avocat de l’ICAC. Il a blanchi, à travers son compte bancaire et celui de sa compagne, quelque Rs 1 million, entre mai 2006 et avril 2009.
Le prévenu a fait plusieurs dépôts importants sur le compte de sa compagne et sur son propre compte dans deux banques. Ces importantes entrées d’argent auraient mis la puce à l’oreille aux enquêteurs de la commission anti-corruption. À l’heure des plaidoiries, son avocat a mis en avant le fait que son client a coopéré avec la police. Sajid Rymanbee s’est aussi excusé pour ses actes.