Intervenant hier à l’inauguration du Blue-Bay Marine Park Centre, le ministre de l’Économie océanique Prem Koonjoo a révélé que ce parc marin reçoit plus de 100 000 visiteurs par an. Selon un “fact-sheet” du ministère, avec les 17 “glass bottom boats”, la trentaine de “pleasure crafts” et la quinzaine de pirogues de pêcheurs, le parc génère environ Rs 900 000 en termes de permis et autres autorisations.
« Le Blue-Bay Marine Park reçoit plus de 100 000 visiteurs par an, des locaux comme des étrangers », a révélé hier le ministre de l’Économie océanique Prem Koonjoo. Il intervenait à l’inauguration du Blue-Bay Marine Park Centre en présence de Lady Sarojini Jugnauth, du ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire Mahen Seerutun, de celui de la Fonction publique et de l’Environnement Alain Wong, du Chief Whip Mahen Jhugroo, des Private Parliamentary Secretary Thierry Henry, Sandya Boygah et Bobby Hureeram, de l’Indian Deputy Commissioner Ashok Kumar, du haut-commissaire d’Australie à Maurice Susan Coles et de Marjaana Sall, de l’Union européenne, ainsi que de hauts cadres et de techniciens du ministère de la Pêche.
« Conscient de l’importance de ce parc marin, de sa riche biodiversité, du bien-être des visiteurs, des opérateurs du parc et du public en général, le gouvernement, qui a financé cette initiative, a construit ce centre pour une meilleure gestion du parc marin et pour pouvoir offrir un service de qualité », a expliqué Prem Koonjoo. Il a également affirmé que la construction de ce centre a été un défi. « Nous avons attendu ce jour avec impatience. Nous avons maintenant un centre digne de ce nom, avec des espaces pour des bureaux, un aquolab et des facilités pour délivrer les permis, entre autres. » Il a aussi souligné que le parc marin a reçu en 2015 le Certificat d’Excellence de Trip Advisor.
Selon un “fact-sheet” du ministère, avec les 17 “glass bottom boats”, la trentaine de “pleasure crafts” et la quinzaine de pirogues de pêcheurs, le parc génère environ Rs 900 000 en termes de permis et autres autorisations. Le ministre a rappelé que le Blue-Bay Marine Park de même que le Balaclava Marine Park ont été proclamés National Parks en 1997 et ont été par la suite qualifiés de “Marine Protected Areas”, puis de “Marine Parks” en 2000. « Nous avons récemment reçu une demande du Comité Ramsar pour que le Blue-Bay Marine Park soit une des destinations écotouristiques de Star Alliance », a déclaré Prem Koonjoo. Star Alliance est aujourd’hui la plus importante alliance de compagnie aérienne au monde, avec 26 membres.
Rappelant que le parc marin fait face à de multiples menaces – en termes de catastrophes naturelles, de changement climatique et d’activités humaines, entre autres –, l’orateur a plaidé pour que le parc marin soit doté d’un centre comprenant des facilités pour permettre à un personnel scientifique, technique et policier de « bien faire leur travail » et de « s’assurer de la conservation et de la protection de la biodiversité marine » du parc. « Il est important de donner à ce parc la visibilité qu’il mérite afin de permettre à tous d’apprécier sa riche biodiversité. »
Prem Koonjoo a lancé un appel aux Mauriciens pour protéger « ce patrimoine national ». Dans son discours, Lady Sarojini Jugnauth a rappelé les efforts du gouvernement pour préserver notre biodiversité marine. Mahen Jhugroo et les ministres Seeruttun et Wong ont également pris la parole. L’Assistant Director (Fisheries), Mira Hurbungs, était la maîtresse de cérémonie.