10 millions d’euros. C’est la somme que le groupe Leal a investie dans une nouvelle concession de BMW/MINI à la Réunion. L’inauguration a eu lieu, mercredi, à Sainte Clotilde, Saint-Denis en présence du PDG, Eric Leal et du célèbre footballeur Dimitri Payet, désigné ambassadeur de BMW pour la Réunion. L’événement coïncidait avec le 45e anniversaire de partenariat entre BMW et Leal Maurice. Ayant repris les marques BMW et Mini en 2013 à la Réunion, le groupe Leal Réunion a désormais pour objectif d’atteindre, d’ici 2020, les 1 000 unités de BMW et Mini contre 600 unités aujourd’hui et prévoir un retour sur investissement d’ici cinq ans. De 77 collaborateurs avant le déménagement, la nouvelle concession en compte aujourd’hui 84.
 « Inaugurer un tel bâtiment par une telle période économique relève d’un gros pari », cela avec des lois « parfois compliquées », surtout au niveau des différences des lois à Maurice et à la Réunion. C’est ce qu’a fait ressortir Philippe Alexandre-Rebboch, directeur général de Leal Réunion, lors d’une conférence de presse, mercredi, en présence de la presse réunionnaise et mauricienne. Avec un investissement d’une telle envergure, soutient-on, le groupe montre sa volonté de s’installer à long terme sur le territoire réunionnais.
Pour ce projet entièrement réalisé par des Réunionnais pour des Réunionnais, Philippe Alexandre-Rebboch devait parler d’un « ménage » à trois, avec l’investissement mauricien sur un sol français pour une marque allemande. Il a d’autre part fait ressortir que le coût de la location de l’ancienne concession depuis trois ans avait grimpé, d’où la décision de construire un nouveau bâtiment.
Bâti sur une superficie de 4020 m2, la nouvelle concession de 9000 m2, qui comprend deux accès principaux, n’impressionne pas tant par son look que par sa construction elle-même. De l’extérieur, elle semble ne comporter que deux étages alors qu’elle comprend cinq niveaux avec notamment un rez-de-chaussée, un rez-de-jardin, un niveau R -1 abritant un atelier enterré pour une température plus agréable en été et un magasin de pièces sur deux niveaux. Trois types d’ascenseurs ont été prévus : un monte-personnes, un monte-charges et un monte-véhicules.
Le nouveau showroom de Leal Réunion a une capacité d’accueil de 12 véhicules BMW et 5 véhicules Mini. Consacré aux voitures d’occasion, le rez-de-chaussée peut accueillir 75 véhicules.
Depuis début 2017, Leal Réunion a connu une croissance de 23% au niveau des ventes. Sur le marché premium, le groupe a connu une progression de 9,48%. La marque BMW a progressé de 17% comparé à 2016 alors que la marque Mini a progressé de 8%. « Juin 2017 devrait être dans la même lignée, ce qui serait pour Leal Réunion un chiffre record pour les six premiers mois 2017 » selon Philippe Alexandre-Rebboch.
BMW est actuellement le n° 2 du segment premium à La Réunion. Mais pour Eric Leal, c’est « parce que Mercedes propose des voitures utilitaires légères et des poids lourds. BMW ne propose pas de véhicules utilitaires car cela va à l’encontre de son image de marque ». Dans ce sens, il indique que ce n’est pas le souci principal du groupe d’être le n° 1 sur le marché du premium Réunion vu qu’il veut avant tout privilégier la qualité. « Si nous ajoutons les ventes BMW et Mini, nous sommes premiers dans le segment premium ». À Maurice, BMW est le premier du segment, avec 55% du marché premium. Eric Leal indique non sans fierté que Leal  livrera la 100e voiture électrique à Maurice d’ici le mois de septembre.
Il faut rappeler qu’en dehors de l’automobile, le groupe Leal est aussi, depuis 2006, propriétaire des magasins i-Shop à La Réunion.
S’il y avait des craintes au début de la reprise de la marque BMW par le groupe mauricien, notamment que le groupe ne tienne pas ses engagements envers les employés, depuis 2013, Leal a créé des emplois directs et indirects, particulièrement dans la commune de Prima, un quartier très affecté par le chômage. Le groupe se penche aujourd’hui, avec l’association CHQ Prima, sur un projet de soutien aux clubs de sport de l’endroit.
Un nouveau métier a été créé par Leal Réunion : BMW Product Genius. L’employé qui sera recruté devra agir en initiateur de la relation avec le client. « C’est un homme ou une femme qui sera capable de conseiller les clients sans pour autant avoir un objectif de vente. Il devra expliquer au client notre savoir-faire. C’est seulement si le client le demande qu’il y aura un passage au commercial ».
Avec un chiffre d’affaires de 220 millions d’euros dont plus de 70 millions à La Réunion (dans l’automobile et l’informatique), Leal, qui occupe 30% du marché automobile à l’île Maurice, dit être ouvert à un autre éventuel partenariat. Mais, « on a pour principe de ne pas aller chercher les marques. C’est quand les marques s’intéressent à nous qu’on étudie la possibilité. On est ouvert mais pas seulement en ce qui concerne les voitures mais d’autres produits. Par exemple, il y a Microsoft qu’on distribue dans la région ».
Le clou de l’inauguration, mercredi, à Sainte Clotilde, a été la présence du célèbre joueur de foot international, Dimitri Payet. La star s’est livrée à une analogie entre sa propre personne et la marque BMW : « Je suis quelqu’un qui n’accepte pas l’autorité… ».