Le Board of Investment (BOI) annonce que des contacts intéressants ont été établis avec des investisseurs potentiels chinois, sud-coréens et japonais lors des récentes missions promotionnelles menées à Beijing/Shanghai, Séoul et Tokyo respectivement.
En Chine, rapporte Ken Poonoosamy, directeur général du BOI, la mission de prospection dirigée par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier Luc Duval, s’est rendue à Beijing, Qingdao et Shanghai. La délégation a mis l’accent sur la stratégie de promotion de Maurice comme une plateforme d’investissement au sein du « triangle d’or » réunissant l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique. « Lors des interactions avec les ministres et hauts fonctionnaires, ainsi qu’avec la communauté des affaires en général, le VPM a annoncé des mesures qui permettront d’élargir le rôle de notre port maritime comme centre de distribution pour la région. Par ailleurs, afin de stimuler la connectivité entre l’Asie et l’Afrique, il a encouragé les compagnies maritimes chinoises à faire escale à Maurice dans leur desserte de la route vers l’Afrique », indique Ken Poonoosamy.
Vu l’intérêt élevé des hommes d’affaires en Asie, le BOI compte intensifier ses activités promotionnelles dans ce marché. « Avec près de 37% des flux d’investissements directs étrangers pour le premier trimestre de 2013 provenant de la région de l’Asie, nous croyons fermement que nous poursuivons la bonne stratégie », estime le directeur général du BOI.
A Séoul, le BOI a participé à la Korea Overseas Investment Fair (KOIF) dont l’un des objectifs est de promouvoir l’investissement des entreprises sud-coréennes tout en leur fournissant des informations pointues sur les opportunités à l’étranger. « Grâce à l’interaction avec les investisseurs, un intérêt significatif a été noté chez les entreprises sud-coréennes à utiliser Maurice comme hub pour le commerce et la fabrication pour la région en ce qui concerne les produits pharmaceutiques, les biens de consommation et les matériaux de construction », annonce le BOI. Selon ce dernier, des projets de partenariat avec des sociétés mauriciennes sont en préparation, principalement dans le secteur manufacturier, le commerce, l’agro-industrie et l’investissement. Afin d’intensifier les relations d’affaires, le BOI a signé un protocole d’accord avec l’Agence coréenne de promotion du commerce et de l’investissement (KOTRA). Ce protocole concerne le partage d’information commerciale, la promotion des opportunités d’investissement, la facilitation de la mise en oeuvre des projets d’investissement, le renforcement des capacités ainsi que l’assistance dans l’organisation de missions commerciales.
Par ailleurs, dans le cadre de la cinquième conférence internationale de Tokyo sur le Sommet du développement africain au Japon, le BOI a organisé un séminaire de promotion de l’investissement en collaboration avec l’Association du commerce extérieur du Japon (JETRO) à Tokyo. Le séminaire a vu la participation de plus d’une cinquantaine d’entreprises japonaises qui, selon le BOI, ont manifesté leurs intérêts pour des affaires à Maurice et en Afrique.
Le BOI a également eu des séances de travail avec l’Association de la Pêche du Japon, la Fédération japonaise des entreprises (KEIDANREN) et la Japan Electrical Manufacturers’ Association. Les discussions ont été axées sur les moyens disponibles pour informer les investisseurs sur les opportunités d’affaires à Maurice. Les projets dans les secteurs de la pêche, de la transformation des produits de la mer et de l’aquaculture, en particulier l’élevage du mérou et du thon, ont été évoqués.