Les activistes rouges de Rivière-des-Anguilles/Souillac se sont réunis au Moorut Hall, Bois-Chéri, hier après-midi pour le lancement de la campagne électorale dans la circonscription. Pradeep Peetumber, le seul député sortant à sembler faire l’unanimité dans la circonscription, a tenu à expliquer la vision de l’alliance PTr/MMM et rassurer sur les pouvoirs de Navin Ramgoolam en tant que Président.
Les trois députés sortants, Abu Kasenally, Tassarajen Pillay-Chedumbrum et Pradeep Peetumber, ont invité leurs équipes à ratisser large et occuper « sak pous terin » car il faut travailler dur pour les 60-0. Pradeep Peetumber a ainsi invité l’auditoire à ne pas écouter « ce qui se dit dans certains milieux » au sujet de Paul Bérenger, ajoutant que toutes les communautés ont leur chance dans ce pays.
D’emblée, Pradeep Peetumber a précisé que cette réunion des activistes rouges est une tradition au démarrage de chaque campagne électorale. Une réunion conjointe avec ceux du MMM est prévue la semaine prochaine. Il prévoit déjà que « la faya pou leve » lorsque les deux équipes descendront sur le terrain et que la vitesse de croisière sera atteinte une fois les candidats connus. Le député sortant du N° 13 a qualifié la rencontre d’hier de réunion d’explication « afin de vous donner des informations qui vous serviront d’outils sur le terrain ».
Tout en invitant les partisans à soutenir le leader du PTr, Navin Ramgoolam, il a argué que ce dernier a une vision pour le développement du pays d’où l’accord avec le MMM. « C’est une famille élargie avec un même objectif ». Selon lui, les deux grands partis réunis provoqueront un « tsunami aux prochaines élections ». Ce n’est pas pour cela, a-t-il ajouté, qu’il ne faut pas travailler sur le terrain. « Bizin ratis larz ek okip sak pous terin. Bizin travay dir pou amenn 60-0 ».
Pradeep Peetumber a aussi tenu à dénoncer « la campagne communale contre Paul Bérenger » et ajouté que « le pays appartient à tout le monde » et que « toutes les communautés ont leurs droits. » Il a aussi rappelé que Paul Bérenger avait été Premier ministre de 2003 à 2005 et que la démocratie avait bien fonctionné. « Où est donc le problème ? » s’est-il demandé avant de préciser que c’est Sir Anerood Jugnauth lui-même qui l’avait conduit à ce poste.
L’ancien PPS a davantage rassuré ses partisans en ajoutant qu’en tant que Président, Navin Ramgoolam aura le pouvoir de dissoudre le parlement et de présider le conseil des ministres. De même, il a laissé entendre qu’il y aura un ministre de l’Intérieur qui sera responsable de la sécurité dans le pays.
Prenant la parole à son tour, Abu Kasenally a soutenu qu’avec l’alliance PTr/MMM, le pays prospérera davantage. Il a fait référence au projet de Blue Economy qui, dit-il, profitera à la population. « Lafors Paul ek Navin pou transform sa pei-la », a-t-il ajouté, avant d’inviter les partisans à travailler dans la discipline.
De son côté, Tassarajen Pillay-Chedumbrum a dénoncé la « trahison » de Pravind Jugnauth et de Xavier-Luc Duval envers Navin Ramgoolam. Il a regretté que ces deux personnes n’aient pas su être reconnaissantes envers le Premier ministre alors qu’il leur avait « tendu la main. » Il a aussi invité les partisans à travailler dur et à oublier les frustrations. « On a besoin du coup de main de tout le monde pour atteindre les 60-0. La moindre erreur peut débalancer l’équation 30-30. »
Par ailleurs, la grogne se faisait entendre parmi les activistes après la réunion. Certains étaient particulièrement remontés contre Tassarajen Pillay-Chedumbrum et Abu Kasenally, tandis que d’autres les défendaient. Pradeep Peetumber, qui semble lui faire l’unanimité, a invité les partisans à mettre les dissensions de côté pour travailler ensemble. « Je sais qu’il y a des personnes en colère, mais il y a 13 villages dans la circonscription et ce n’est pas facile de satisfaire tout le monde. Regardons l’avenir, mettons les frustrations derrière nous. »
Concernant son éventuelle candidature, Tassarajen Pillay-Chedumbrum a précisé : « Pa lagazet ou radio ki donn tiket, se Leader ki donn tiket. »