L’artiste indien Kamlesh Patel a donné une belle leçon de vie mercredi lors d’une représentation dans le cadre du Bollywood Hungama Tour au Mahatma Gandhi Institute à Moka. Le danseur, qui a perdu l’usage de ses jambes, a proposé différents numéros d’équilibristes et a partagé sa joie de vivre avec des handicapés venant de plusieurs régions, dont Flacq.
La force et la détermination de Kamlesh Patel, atteint de polio et dansant sur les mains, ont impressionné plus d’un avant-hier lors d’un spectacle du Bollywood Hungama Tour organisé par Karan Sooryadev Ghookhit de KSD Filmwork Enterprises Ltd. Avec une virtuosité incomparable, ce finaliste de Dance India Dance a offert au public, composé principalement de handicapés, une chorégraphie unique où son corps s’est « emmêlé et démêlé ».
Avec une énergie incroyable, l’artiste de la Grande péninsule a exécuté plusieurs numéros agrémentés de pirouettes et de plateaux qu’il a soulevés les uns après les autres. Kamlesh Patel les a d’ailleurs rattrapés avec une grande dextérité. Il a aussi présenté un numéro de danse classique et de free style.
Rajeev Chamba a, lui, conquis le public avec sa voix langoureuse. Le lauréat du concours de chants Saregamapa 2005 a interprété avec brio les morceaux Yar Ne Mujhe Sone Na Diya et Hai Khudah. Les danseurs de Dance in the City ont pour leur part exécutés une danse bollywoodienne. L’orchestre Sar Sangeet de Roches-Noires a offert une belle prestation musicale. L’animation était assurée par Neelam Sharma.
Suren Dayal, ministre de l’Intégration sociale, et Dennis Grandport, président de MACOSS, ont tous deux salué l’initiative de Karan Sooryadev Dhookhit. Une initiative qui a permis aux artistes indiens de se produire gratuitement pour les handicapés.
Kamlesh Patel et Rajeev Chamba seront de nouveau sur scène les samedis 20 et 27 au MGI. Les coût des billets ont été revus à la baisse. Ils sont en vente à Rs 700 (première), Rs 500 (seconde) et Rs 400 sur réservation. Pour plus d’information, appelez le 7570437, le 7122062 ou le 9119552.