La dette intérieure du gouvernement central se montait à Rs 137,2 milliards à la fin de décembre 2011, soit une progression de Rs 2,5 milliards par rapport à son niveau de fin novembre dernier.
Selon le dernier relevé publié hier par la Banque de Maurice, la dette intérieure du gouvernement central a maintenu sa tendance à la hausse notée depuis septembre 2011, s’accélérant au cours du dernier trimestre de l’année écoulée. Le montant est passé de Rs 134,7 milliards en novembre à Rs 137,2 milliards le mois suivant.
La dette à court terme (période de maturité de pas plus d’une année) se chiffrait à Rs 36,1 milliards à fin décembre 2011, dont Rs 31,8 milliards sous forme de bons du Trésor. Une progression d’environ Rs 3,1 milliards a été enregistrée par rapport au niveau de fin novembre 2011 alors que sur toute l’année 2011, l’augmentation a été de Rs 2,1 milliards.
Pour ce qui est de la dette à moyen terme (maturité entre un et cinq ans), le montant se chiffrait à Rs 42,6 milliards à la fin de l’année dernière, dont Rs 42,6 milliards libellées en « Treasury Notes ». On constate une baisse comparativement au montant prévalant en décembre 2010 (Rs 44 milliards). La dette à long terme (5 ans et plus) avait atteint par ailleurs Rs 58,5 milliards, dont Rs 23,9 milliards de « Five Year Government of Mauritius Bonds ». L’ardoise a fortement augmenté depuis décembre 2010 (Rs 50,6 milliards).