Maurice a attiré pour le premier semestre de cette années des investissements directs étrangers (Foreign Direct Investment) de l’ordre de Rs 7,9 milliards, indique un relevé publié hier par la Banque de Maurice (BoM). Selon cette dernière, plus de50 % de ces investissements ont été canalisés vers les secteurs de l’hôtellerie/restauration et de l’immobilier.
Les données préliminaires concernant le FDI pour les premiers six mois de l’année (données qui seront corrigées à l’avenir à la lumière des résultats obtenus lors de la Foreign Assets and Liabilities Survey de 2014) font voir que le secteur de l’hôtellerie/restauration a obtenu Rs 2,2 milliards, un montant nettement plus conséquent que celui enregistré pour toute l’année 2013 (Rs 314 millions). Les activités immobilières dans leur ensemble ont attiré environ Rs 3,2 milliards dont Rs 2,1 milliards allant aux projets sous l’Intégrated Resort Scheme, le Real estate Scheme et l’Invest Hotel Scheme.
Le tableau rendu public par les autorités bancaires montre également que des investissements directs de Rs 1,4 milliard ont été faits par des étrangers dans le secteur des services financiers, une enveloppe deux fois plus importante que celle notée pour toute l’année 2013 (Rs 716 millions). On relève aussi dans le rapport de la BoM des investissements de Rs 532 millions dans les human health and social work activities, de Rs 260 millions dans le secteur de la construction et Rs 139 millions dans celui des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
La France été la principale source d’investissements directs étrangers sur la période janvier-juin 2014 avec un montant de Rs 2,2 milliards. On note également Rs 776 millions en provenance du Royaume Uni, les Rs 598 milllions venant de l’Afrique du Sud ainsi que les Rs 447 millions investies par des hommes d’affaires des Emirates Arabes Unis.
Pour ce qui est des investissements directs faits par des entreprises mauriciennes à l’étranger pendant le premier semestre de cette année, le montant total, selon la banque centrale, s’est élevé à Rs 1,6 milliard. Des investissements de Rs 531 millions ont été consacrés à des services de santé humaine, alors que l’hôtelletie/restauration a bénéficié de Rs 410 millions, le secteur des services financiers de Rs 307 millions et celui de l’immobilier de Rs 241 millions.
Les investissements totaux en direction du continent africain ont atteint Rs 685 millions dont Rs 124 millions vers le Kenya, Rs 50 millions vers Madagascar et Rs 467 millions vers un ensemble de pays (excluant l’Afrique du Sud, le Mozambique, la Réunion et les Seychelles). Le FDI mauricien en direction de la France a connu une croissance importante, se situant à Rs 543 millions en six mois. Selon le relevé de la BoM, qui couvre la période 2008 à 2014, les investissements directs en France faits à partir de Maurice n’ont jamais dépassé la barre de Rs 300 millions. Par ailleurs, on note une hausse du FDI mauricien vers les Emirats Arabes Unis : Rs 188 millions pour le premier semestre 2014 par rapport à Rs 163 millions pour toute l’année 2013.